Îles Tonga : la puissance de l’éruption était supérieure à des centaines d’Hiroshima

Îles Tonga : la puissance de l’éruption était supérieure à des centaines d’Hiroshima

Publié le 25/01/2022 à 16:36
HANDOUT / NATIONAL INSTITUTE OF INFORMATION AND COMMUNICATIONS TECHNOLOGY / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Le 15 janvier dernier, le volcan Hunga Tonga-Hunga Ha'apai « a craché un champignon de fumée atteignant 40 km de haut lors de l’éruption », selon l’observatoire de la terre de la NASA. Cette explosion a été entendue jusqu’en Alaska, située à plus de 9 000 kilomètres, et a déclenché un tsunami.

Cette explosion a déposé une couche de cendre toxique dans les îles Tonga, où près de 100 000 habitants résident. L’eau potable est donc empoisonnée, les terres agricoles sont détruites et deux villages ont disparu.

La NASA affirme que l’éruption était plusieurs centaines de fois plus puissante que la bombe atomique américaine larguée au-dessus d’Hiroshima. « Nous pensons que la quantité d’énergie libérée par l’éruption était équivalente à une quantité de TNT comprise entre 5 et 30 mégatonnes (5 à 30 millions de tonnes) », a déclaré le scientifique de la NASA Jim Garvin, dans une publication parue dimanche dernier. La NASA a confirmé que l’île volcanique située à une soixantaine de kilomètres de la capitale des Tonga a été « anéantie ».

Aux îles Tonga, la situation reste floue, car la communication est très aléatoire. Mary Lyn Foua, une journaliste habitant à Nuku’alofa, a été jointe par l’AFP : elle se confie en expliquant que le choc « dépasse de loin tout ce que les gens d'ici ont pu connaître. L'onde de choc de l'éruption nous a tout simplement secoué le cerveau. » Quant à la couche de cendres grises, « elle s’infiltre partout. Cela vous irrite les yeux, vous avez des plaies au coin de la bouche, tout le monde a les ongles noircis. Nous avons l’air d’un tas de crasseux », explique Mary Lyn Foua.

Une aide humanitaire a été mise en place par l’Australie, le Japon et la Nouvelle-Zélande. La France a acheminé dix tonnes de fret humanitaire depuis la Nouvelle-Calédonie. 

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Éruption volcanique aux Iles Tonga.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-