Incendies en Amazonie: les flammes dévorent le "poumon vert" de la Planète

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Incendies en Amazonie: les flammes dévorent le "poumon vert" de la Planète

Publié le 21/08/2019 à 07:33 - Mise à jour à 10:44
© Mauro Pimentel / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

La forêt amazonienne est en proie aux flammes. Depuis le mois de juillet, de terribles incendies détruisent le "poumon vert" de la Terre, notamment sur la partie brésilienne. L'ampleur du drame est telle que, lundi 19 août, le ciel de Sao Paulo s'est noirci de fumée.

On la surnomme le "poumon vert" de la Planète, parce qu'à elle seule elle absorbe 14% du CO2 atmosphérique mondial. C'est le seul écosystème capable de faire ça. Depuis le début de l'année, l'Amazonie est grignotée par les feux de forêt en hausse de 83% à cause de la sécheresse et de la déforestation.

Au mois de juillet, les incendies ont pris une ampleur considérable en détruisant des centaines et des centaines d'hectare de la partie brésilienne de la forêt amazonienne. Et ce n'est pas fini.

Tant qu'il ne pleut pas massivement et plusieurs jours d'affilée, impossible de maîtriser les flammes.

Lire aussi: Quand la déforestation transforme l'Amazonie en baril de poudre

Au Brésil, l'inquiétude a grimpé en flèche quand, lundi, en pleine journée, le ciel de Sao Paulo s'est noirci de fumée subitement pendant plus d'une heure.

Les scientifiques ont analysé le phénomène et en sont arrivés à la conclusion suivante: il s'agit bien du gigantesque dégagement de fumée dû aux incendies au cœur de l'Amazonie, dans les Etats d'Amazonas et de Rondonia, qui sont à plus de 3.000 kilomètres de distance de Sao Paulo.

Sur les réseaux sociaux, les Brésiliens s'en sont pris à leur président, ouvertement climato-sceptique. Ils lui reprochent de ne rien faire contre les incendies en Amazonie et contre la déforestation.

Les responsables de l'Institut national de recherche spatiale a récemment révélé qu'en juillet la déforestation de l'Amazonie avait été quatre fois supérieure par rapport à la même période l'an dernier. Bolsonaro les a accusés de mentir…

Voir aussi:

Au coeur de l'Amazonie, vivre dans la plus grande jungle du monde

Tefé, une ville au coeur de l'Amazonie brésilienne

Un drone filme des images inédites d'un peuple isolé d'Amazonie

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


En Amazonie, des centaines d'hectares ont été détruits par les flammes depuis début juillet.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-