Julien Doré dénonce le cynisme des « petits gestes du quotidien pour sauver la planète »

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Julien Doré dénonce le cynisme des « petits gestes du quotidien pour sauver la planète »

Publié le 14/09/2021 à 16:28
Thomas Samson / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Quel est votre petit geste quotidien pour sauver notre planète ? Cette question, Julien Doré ne veut plus l’entendre. Interviewé par France Bleu, le chanteur a dit tout ce qu’il pensait de cette rengaine culpabilisante qui nous est servie depuis plusieurs décennies…

Invité en showcase à Alès pour France Bleu Gard Lozère jeudi 9 septembre, Julien Doré a évoqué plusieurs sujets d’actualité avec une journaliste… Quand est venu le moment de parler environnement et de ces « petits gestes quotidiens » que nous tâchons tous de faire pour contribuer à la préservation de la planète, le chanteur a semble-t-il répondu en toute franchise. Des mots qui ont trouvé écho sur les réseaux sociaux.

Sans nul doute, Julien Doré trie ses déchets et, peut-être même, se déplace à vélo pour limiter son empreinte carbone. Mais il n’est pas dupe et trouve inutile de mettre en valeur ces « petits riens » qui, nous dit-on, font toute la différence : « Je crois que cette phrase du petit geste quotidien a été savamment inventée par un système politique qui, depuis des décennies, a fait le choix de nous culpabiliser au quotidien au point que l’on finisse par dire ‘’mais c’est quoi mon petit geste quotidien ?’’, plutôt que d’entreprendre des grandes actions ».

Pour Julien Doré en effet, le cynisme « se situe exactement là. C’est-à-dire que mon petit geste quotidien, on s’en fout. L’idée, c’est simplement de se dire que la plupart des systèmes politiques dans notre époque et dans de nombreux pays qui auraient la possibilité de changer les choses. Eh bien, les choix qui sont faits par ces gens qu’on a choisi sont axés sur le fait de nous culpabiliser nous, au quotidien, et de nous dire d’une certaine façon que c’est précisément de la faute de chacun des individus si nous en sommes là et si nous ne pouvons rien faire. »

Et le chanteur, un brin agacé, de poursuivre : « C’est évidemment une grande fable à laquelle je ne crois pas, qui m’agace énormément. Donc au-delà des petits gestes quotidiens de chacun que nous sommes obligés de faire par culpabilité pour nos enfants, ou face à ce que nous voyons et traversons, je préfère penser à ces systèmes politiques en place, qui devraient rapidement prendre conscience qu’ils pourraient radicalement, justement, s’associer à nos petits gestes quotidiens. »

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




"On attendra l'hiver" ?

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-