La population mondiale continue d’augmenter, mais jusqu’à quand ?

La population mondiale continue d’augmenter, mais jusqu’à quand ?

Publié le 17/07/2020 à 07:49 - Mise à jour à 09:50
JOHN WESSELS / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Une récente étude américaine vient contredire celles de l’ONU s’agissant de l’évolution de la population mondiale. Plus qu’une querelle de chiffres, c’est bien l’avenir de la planète, qui est au centre des débats.

Depuis de nombreuses années, toutes les études officielles de l’ONU prédisent une augmentation de la population mondiale continue jusqu’à la fin de ce siècle. En 2100, la population mondiale devrait, selon l’organisation mondiale, atteindre 10.8 milliards d’individus. Ce sont ces données, que vient contredire une enquête américaine.

Vers un recul de la population mondiale à l’horizon 2064

Les universitaires de l’Institute for Health Metrics and Evaluation (IHME) ont ainsi publié une étude, selon laquelle le pic de la population mondiale serait atteint en 2064 avec 9.7 milliards d’individus. Au-delà de cette date, le déclin serait lent mais continu jusqu’à la fin du siècle avec une population estimée à 8.8 milliards d’individus en 2100.

Cette différence d’analyse provient des études américaines réalisées sur l’évolution du taux de fécondité. La baisse de ce dernier, principalement en Afrique subsaharienne, serait conséquente. Ainsi au Niger, on passerait de 7 enfants par femme en 2017 à 1.8 en 2100. Cette baisse de la fécondité est expliquée par l’amélioration des conditions d’accès à la contraception d’une part mais aussi à l’augmentation du niveau d’instruction.

Des scénarios différents aux conséquences multiples

Il ne s’agit pas que de querelles statistiques. Une hausse continue de la population jusqu’à la fin du siècle fait peser de graves menaces sur la préservation de la planète en elle-même. La pression sur les écosystèmes et sur les ressources naturelles serait à un point critique si le scénario de l’ONU devait se révéler exact.

En revanche, le scénario américain entrainerait inéluctablement un vieillissement de la population, dont les conséquences économiques bien réelles sont encore difficiles à prévoir. De même, dans de telles conditions, l’immigration pourrait être encouragée dans certaines régions du monde.

Ces perspectives démographiques font l’objet de nombreux débats, et si nul ne peut prédire quel scénario doit être privilégié, c’est aussi en raison des événements imprévisibles, comme l’a démontré, cette année, la pandémie mondiale de coronavirus.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La fécondité en Afrique explique les différences d'interprétation pour la hausse démographique à venir

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-