La surpopulation de sangliers, une situation devenue ingérable ?

La surpopulation de sangliers, une situation devenue ingérable ?

Publié le 20/07/2020 à 10:16 - Mise à jour à 11:04
Pascal POCHARD-CASABIANCA / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Selon tous les acteurs concernés, des chasseurs aux agriculteurs, des élus locaux aux associations écologiques, le sanglier est devenu un problème majeur en France.

 

Les sangliers sont désormais beaucoup trop nombreux dans l’Hexagone, et avec une population estimée à 2.5 millions d’individus, cet ancêtre sauvage du cochon est à l’origine de dégâts importants. Les champs sont visités la nuit par les hordes de sangliers, et même les arboriculteurs se désolent des dégâts occasionnés par ces animaux, qui s’adaptent à toutes les situations.

Et avec le climat qui devient de plus en plus chaud et sec, les sangliers sortent des bois pour  se rapprocher des habitations humaines. Il semble impossible de pouvoir lister les responsabilités de chacun, mais il semble bien que ces dernières soient partagées.

Des efforts toujours plus importants et une situation hors de contrôle

Les chasseurs sont souvent pointés du doigt, et pourtant ils affirment, chiffres à l’appui, qu’ils ont tout fait depuis des années pour limiter cette envolée démographique. Dans les années 1970, 2.2 millions de chasseurs abattaient en moyenne 36.000 bêtes par an (1973). Aujourd’hui, alors que le nombre de chasseurs a été divisé par deux (à peine un million en 2020), ce sont 747.000 sangliers qui sont abattus.

Et cela ne suffit pas, et les naturalistes expliquent que la fécondité du sanglier continue de progresser. La situation semble désormais hors de contrôle. Alors faudra-t-il recourir à un abattage massif dans les années à venir ou au contraire apprendre aux hommes, en ville comme à la campagne, à vivre avec le sanglier ? La question est posée…

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les sangliers n'hésitent plus à se rapprocher de l'Homme

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-