Les colis de l'e - commerce génèrent des montagnes de déchets. Comment fait la Chine ?

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Les colis de l'e - commerce génèrent des montagnes de déchets. Comment fait la Chine ?

Publié le 22/12/2020 à 10:53
Maarten van den Heuvel / Unsplash
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

La tendance dite de “l’Amazon bashing” à été très en vogue ces dernières semaines, principalement par solidarité avec les petits commerçants français. Alors que ces derniers connaissent de grandes difficultés, il est très mal vu de préférer faire ses achats en ligne sur le site du géant américain, et il est donc devenu honteux de traverser la rue vers les conteneurs de tri, les bras chargés de cartons ornés du logo d’Amazon. Mais malgré la réouverture des commerces, les statistiques montrent que de nombreux consommateurs n’ont ni le temps ni l’envie de faire partie des foules des rues commerçantes et les centres commerciaux, des longues files d’attente devant les magasins ou en caisse. Ils préfèrent souvent passer par les  plateformes de vente en ligne. Mais en plus de générer un manque à gagner pour les commerçants, les cartons et emballages génèrent des montagnes de déchets supplémentaires. La Chine connaît ce type de pollution comme tous les autres pays, et Bloomberg a analysé dans un article comment le géant asiatique gère cette pollution particulière, qui connaît un pic lors de la fête des célibataires le 11 novembre.

En Chine, les déchets des emballages de la vente en ligne  pourraient se compter en millions de tonnes d'ici 2025

Chaque année, les géants du commerce électronique sont fortement sollicités lors de la fête des célibataires en Chine. Pour Alibaba, cette année, les ventes de la fête des célibataires ont généré quatre fois plus d’argent que le montant dépensé aux Etats pendant le Black Friday et le Cyber Monday réunis.
Les livraisons en Chine ont connu une augmentation de 26% par rapport à 2019. Selon Greenpeace, les déchets de ces emballages et cartons représenteront des millions de tonnes d'ici 2025. Le plastique servant d’emballage principal des colis est considéré comme un des plus nocifs pour l’environnement. Conscient de ce problème, le président Xi Jinping a mis en mettre en œuvre un plan d'élimination progressive des plastiques à usage unique.

Boîtes à fermeture éclair et emballages en carton sans  scotch

Les innovations commencent à s'attaquer au problème de la pollution liée à l’e-commerce, en concevant des matériaux plus respectueux de l’environnement. Alibaba, par exemple, a conçu des boîtes en carton ondulé recyclables qui n'ont pas besoin d'être scellées avecdu scotch.
Conçues comme des fermetures éclair en carton, ces boîtes coûtent deux fois plus cher que les emballages habituels, mais les vendeurs qui choisissent de les utiliser bénéficient d'une promotion supplémentaire sur le site Web

 

 

 

Plastiques dégradables et carton, pas si écologiques

Les experts avertissent que les plastiques dégradables vers lesquels de nombreuses entreprises chinoises se tournent ne sont pas nécessairement plus respectueux de l'environnement. La majorité du plastique dégradable, par exemple, se décompose en six mois uniquement dans des installations avec des températures aussi élevées que 50 degrés Celsius et certaines conditions d'humidité.
Ces plastiques finissent souvent dans des décharges, où ils peuvent rester intacts beaucoup plus longtemps.
Le carton a aussi ses enjeux environnementaux. La production de carton consomme beaucoup d'eau, génère des émissions et risque d'encourager la déforestation si elle n'est pas approvisionnée de manière durable. Il est également difficile de recycler s’il est contaminé par des aliments ou d’autres déchets.

Des initiatives timides et de nombreux obstacles

L’utilisation de matériaux alternatifs a aussi ses limitations, car son utilisation est plus coûteuse pour les petites entreprises.
En ce qui concerne le commerce en ligne, les autorités ont hésité à instaurer des règles qui pourraient nuire à l'industrie, car il est devenu un moteur très important de l’économie intérieure de la Chine, en particulier pendant la pandémie. Le ministère des Finances, qui dirige les politiques climatiques, n’a pas le pouvoir de prescrire des emballages plus écologiques.
«Il y a un décalage entre le département qui a le pouvoir de gérer, ce qu'il peut gérer et ce qui doit être géré», a déclaré Tang Damin, chargé de campagne sur les plastiques chez Greenpeace East Asia. «Le régulateur chargé de l'emballage dans le secteur de la livraison ne peut rien faire d'autre que donner des suggestions à l'activité e-commerce.»
 En fin de compte, le moyen le plus efficace de freiner la flambée des emballages peut être d'encourager les gens à consommer moins.



 

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :


Les livraisons en Chine ont connu une augmentation de 26% par rapport à 2019.

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-