Nice: les forces de l'ordre saisissent 850 kilos de viande sur un marché clandestin

Nice: les forces de l'ordre saisissent 850 kilos de viande sur un marché clandestin

Publié le 22/07/2019 à 13:28 - Mise à jour à 14:07
© MARTIN BUREAU / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Dimanche 21, la ville de Nice a annoncé une opération sur un marché sauvage ayant permis la saisie de 850 tonnes de viande issues d'abattoirs clandestins. La municipalité poursuit sa lutte contre ce fléau récurrent.

C’est une opération de grande ampleur qu’a rendue publique la mairie de Nice dans un communiqué dimanche 21. Comme le rapporte France 3 Provence-Alpes-Côte d’Azur, les forces de l’ordre sont intervenues sur un marché pour y saisir de la viande périmée. Et la "prise" a été conséquente.

Les membres de la police nationale, de la police municipale et de la direction de la propreté de Nice, lors de cette opération conjointe boulevard du Mercantour (ouest de la ville), ont ainsi mis la main sur 850 kilogrammes de viande impropre à la consommation.

La marchandise ne respectait pas les règles de base de traçabilité et provenait d’abattoirs clandestins, faisant donc courir un risque sanitaire pour les consommateurs.

Une tonne d’autres marchandises périssables, comme des fruits, des légumes ou divers produits d’épicerie, ont également été saisis. Cette marchandise frauduleuse a immédiatement été détruite, sur le lieu même de sa saisie. Cinq personnes ont été interpellées pour dégradations, effractions, vols et trafic de cigarettes lors de l’opération.

Lire aussi - Oise: ils tuent une vache à la hache et prélèvent sa viande

La ville de Nice lutte régulièrement contre la vente sauvage de viande d’origine douteuse. Lors de précédentes opérations au printemps, plusieurs tonnes de viande avaient déjà été saisies et détruites par les forces de l’ordre.

"Cette opération est une nouvelle étape dans la lutte contre ce marché clandestin et nous poursuivrons nos actions ici comme sur les autres sites concernés" a déclaré Christian Estrosi, le maire de Nice.

Voir aussi:

La viande "en plastique" n'allèche guère les jeunes bouchers

A base de plantes ou de cellules, les alternatives à la viande foisonnent

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Pas moins de 850 kilos de viande frauduleuse ont été saisis.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-