Nicole Ferroni répond au défi d’Elon Musk et lui réclame 100 millions de dollars

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Nicole Ferroni répond au défi d’Elon Musk et lui réclame 100 millions de dollars

Publié le 26/02/2021 à 10:59 - Mise à jour à 11:03
©Capture d'écran Youtube France Inter
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Il y a quelques semaines, le patron de Tesla promettait 100 millions de dollars à celui qui trouverait un moyen d’emprisonner le CO2 sur Terre. Dans une vidéo pleine d’humour, Nicole Ferroni lui propose une solution et réclame sa récompense.

 

Le "plus grand prix de l’histoire" lancé par Elon Musk

Et si Nicole Ferroni avait remporté le défi imaginé par Elon Musk ? Début février, le milliardaire annonçait lancer le "plus grand prix de l’histoire" pour lutter contre le réchauffement climatique. Il promettait ainsi une récompense de 100 millions de dollars à la personne qui trouvera un moyen d’extraire et d’emprisonner chaque jour de l’atmosphère et des océans une tonne de CO2.

 

Dévoilée officiellement le 22 avril prochain pour le Jour de la Terre, la compétition a peut-être déjà trouvé sa lauréate en la personne de Nicole Ferroni. Dans une vidéo hilarante, l’humoriste de France Inter et ancienne prof de SVT interpelle Elon Musk pour lui révéler que la solution existe déjà depuis des milliards d’années… grâce aux plantes.

 

Nicole Ferroni rappelle le fabuleux pouvoir des plantes

"J’ai lu, Elon Musk que vous avez lancé un concours, pour 100 millions de dollars, pour quelqu’un qui trouverait les bonnes techniques pour capturer le CO2 de la planète, pour lutter contre le réchauffement climatique. Et justement, ça tombe très bien parce que je connais personnellement des gens qui font ça très bien", commence Nicole Ferroni, qui énumère ensuite les espèces végétales qui se trouvent derrière elle.

 

L’objectif de la vidéo ? Rappeler à l’homme le plus riche du monde que les arbres capturent déjà le dioxyde de carbone pour le transformer en oxygène grâce à la photosynthèse. " Du coup, si tu veux m’envoyer le chèque, tu peux à l’ordre de Nicole Ferroni", conclut malicieusement la comédienne.  

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Nicole Ferroni

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-