Pollution du "Grande America": les côtes d'Aquitaine en sursis

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Pollution du "Grande America": les côtes d'Aquitaine en sursis

Publié le 18/03/2019 à 11:07 - Mise à jour à 11:31
©Marine nationale
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

La préfecture maritime de l'Atlantique a fait savoir dimanche que les nappes d'hydrocarbures échappées du Grande America ne toucheraient finalement pas les côtes d'Aquitaine cette semaine. Le littoral reste cependant menacé, tandis qu'une autre forme de pollution est redoutée pours les fonds marins.

Les côtes d'Aquitaine devraient être épargnées par la pollution du Grande America, du moins à court terme. Le navire italien qui a sombré mardi avec quelques 2.000 tonnes de fioul dans ses réservoirs représente cependant toujours une menace pour le littoral.

La préfecture maritime de l'Atlantique a annoncé dimanche que "les dernières estimations du comité de dérive confirment les risques de pollution côtière à terme. Cependant, compte tenu des conditions environnementales actuelles dans le golfe de Gascogne, les prévisions de dérive ont établi que les côtes françaises ne seraient pas touchées durant la semaine à venir".

Voir: Naufrage du "Grande America": Jadot (EELV) critique le "laxisme autour du transport maritime"

Si une vague de pollution est toujours à craindre, il s'agit cependant d'une évolution positive. Lorsque la première nappe d'hydrocarbure a été repérée, les autorités avaient misées sur une arrivée des premières boulettes en Charente-Maritime et en Gironde entre dimanche et ce lundi.

Des opérations antipollution ont été menées sur place malgré une météo très défavorable et devait être renforcée ce lundi par la venu d'autres navires spécialisés depuis l'Espagne. Par ailleurs, une nette amélioration de la météo est attendue pour mardi.

Les côtes atlantiques se préparent néanmoins à une pollution. A La Rochelle, tractopelles, gants, produits absorbants et boudins flottants étaient prêts vendredi pour lutter contre un éventuelle arrivée d'hydrocarbures.

Une autre forme de pollution est également redoutée. Le Grande America a en effet sombré avec 45 conteneurs renfermant des matières dangereuses ainsi que 2.000 véhicules représentant des tonnes de matières toxiques pour la biodiversité.

Lire aussi:

"Grande America": avec tractopelles et boudins flottants, La Rochelle est prêt

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le "Grande America" la veille de son naufrage au large des côtes françaises.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-