Pourquoi la Floride va relâcher 750 millions de moustiques génétiquement modifiés dans la nature ?

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Pourquoi la Floride va relâcher 750 millions de moustiques génétiquement modifiés dans la nature ?

Publié le 25/08/2020 à 14:26 - Mise à jour à 14:30
© - / EID Mediterranee/AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Pour faire face à l'invasion de moustiques que subit son territoire depuis une dizaine d'années, la Floride a décidé de relâcher dans la nature plus de 750 millions de moustiques génétiquement modifiés à partir de l'année prochaine. Une idée décriée par plusieurs associations de défense de l'environnement.

Nom de code : OX5034. Objectif : réduire la population des moustiques Aedes Aegypti, connus pour être porteurs de maladies telles que la dengue, Zika ou encore le chikungunya et la fièvre jaune. Quelque 750 millions de moustiques mâles génétiquement modifiés devraient être libérés dans la nature entre 2021 et 2022. Ces moustiques mâles OX5034 doivent s'accoupler avec des Aedes Aegypti femelles mais leur progéniture ne doit théoriquement pas survivre au-delà de l'état larvaire. Les femelles ainsi produites devraient donc disparaître avant de pouvoir piquer.


Cette alternative aux pesticides a été créée par Oxitec, société de biotechnologie basée au Royaume-Uni, sur commande du département de contrôle de la population des moustiques de Keys (Floride) en 2009 et 2010.

Une idée dangereuse pour l'homme et l'environnement ?
Ce projet, approuvé par l’Agence américaine pour la protection de l’environnement, est décrié par de nombreux groupes de défense de l’environnement. L’ONG Les Amis de la Terre estime que la libération de ces moustiques « va mettre inutilement en danger les Floridiens, l’environnement et des espèces au milieu d’une pandémie ». D’autres dénoncent « une expérience Jurassic Park » qui risquerait de devenir hors de contrôle.

Une pétition en ligne contre ce projet a d’ores et déjà reçu plus de 234 500 signatures.

Mais selon un scientifique d’Oxitec cité par l’agence de presse AP, il n’y a « aucun risque pour l’environnement ou les humains ». L’Agence américaine de protection de l’environnement assure, pour sa part, que, « comme uniquement des moustiques mâles seront relâchés dans l’environnement et qu’ils ne piquent pas les humains, ils ne représentent aucun risque ». Pas davantage pour les animaux tels que les chauve-souris ou les poissons.

A lire aussi : Signalement des Moustiques : un site web pour combattre le retour des "tigres"

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les moustiques qui infestent la Floride depuis une dizaine d'années sont vecteurs de nombreuses maladies

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-