Pourquoi les coquelicots fleurissent-ils partout cette année ?

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Pourquoi les coquelicots fleurissent-ils partout cette année ?

Publié le 24/06/2021 à 12:29 - Mise à jour à 12:47
Léonard Cotte/Unsplash
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Longtemps considéré comme une mauvaise herbe à éradiquer, le coquelicot connaît cette année un regain de floraison qui ne plaît guère aux agriculteurs, mais ravit les abeilles…

Mois de pesticides, plus de coquelicots

Depuis le début du printemps, on les aperçoit en nombre dans les champs, sur le bord des routes ou même en plein cœur des villes, le long des murs des bâtisses. Cette année, les coquelicots fleurissent partout. Après des années moribondes, ces fleurs sauvages aux pétales écarlates font enfin leur grand retour, pour le plus grand plaisir des yeux. Elles devraient nous enchanter jusqu’au mois de septembre, où ont lieu les dernières floraisons de l’année.

Comment expliquer que ce regain de floraison des coquelicots ce printemps ? Pour l’agro-écologue Xavier Reboud, la prise de conscience écologique de ces dernières années y est pour beaucoup. « Depuis que des molécules chimiques très nocives contenues dans les herbicides ont été retirées du marché, certaines espèces s’expriment mieux et c’est le cas de cette plante », explique-t-il au Parisien.

« Un diable sortant de sa boîte »

Désormais épargnés par la législation sur l’utilisation des produits phytosanitaires, les coquelicots font donc leur réapparition dans les champs cultivés. Ce qui ne ravit pas vraiment les agriculteurs. Ils considèrent cette fleur sauvage comme une mauvaise herbe, qui essaime des graines pouvant « se conserver trente ans dans le sol », attire les pucerons et favorise les maladies fongiques. « En bordure de mes champs, où je ne peux pas pulvériser de produit, les coquelicots réduisent par trois le rendement de mes cultures d’orge de printemps », constate amèrement dans Le Parisien Michel Masson, céréalier dans le Loiret. Les coquelicots sont revenus comme un diable sortant de sa boîte. »

Une fleur amie des pollinisateurs

De leur côté, les amateurs de fleurs des champs se réjouissent de voir prospérer à nouveau les coquelicots sur le bord des routes. D’autant que la réapparition de ces fleurs est aussi synonyme d’une meilleure préservation des écosystèmes. Très prisé des abeilles et des bourdons qui en apprécient le pollen, le coquelicot permet également, en s’implantant profondément, une meilleure infiltration de l’eau et une meilleure aération du sol.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un champ de coquelicots

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-