Environnement: un iceberg de 5.800 km2 s'est détaché de l'Antarctique (vidéo)

Environnement: un iceberg de 5.800 km2 s'est détaché de l'Antarctique (vidéo)

Publié le 12/07/2017 à 12:48 - Mise à jour à 13:08
© TORSTEN BLACKWOOD / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Surveillé par des scientifiques britanniques depuis plusieurs années, un iceberg géant de 200km de long et 350 mètres de haut s'est complètement détaché de l'Antarctique ce mercredi. Une conséquence désastreuse du réchauffement climatique et aussi un danger pour la circulation maritime.

C'est un record. Triste, alarmant, mais un record quand même. Un iceberg de 5.800 km2, gros comme 55 fois la ville de Paris ou deux fois le Luxembourg, s'est détaché ce mercredi 12 de l'Antarctique. Cela n'avait jamais été vu avant.

Des scientifiques gallois du Project Midas surveillaient cette énorme parcelle de glace depuis 2011. Ils avaient déjà tiré plusieurs fois la sonnette d'alarme à ce sujet, mais début juin, ils ont signalé que la rupture totale entre cet iceberg et Larsen C, une barrière de glace de l'Antarctique, était imminente.

Cet iceberg, qui pèse mille milliards de tonnes, mesure 200km de long et 350 mètres de haut, représente plus de 10% de tout Larsen C. Ce drame environnemental, conséquence de l'accélération du réchauffement climatique, risque de déstabiliser toute la structure glacière à laquelle l'iceberg était jusqu'à présent attaché.

Le niveau des océans n'en sera pas impacté puisque ce gros morceau de glace flottait déjà sur l'eau. Mais la direction qu'il va prendre pourrait causer des dégâts et représenter un danger pour la circulation maritime.

"Cet iceberg est un des plus grands jamais vus, et son évolution est difficile à prédire. Il restera peut-être en un seul morceau, mais se morcèlera plus probablement en plusieurs fragments. Une partie de cette glace restera peut-être dans la zone pour des décennies, et des morceaux dériveront peut-être vers le Nord" a expliqué Adrian Luckman, l'un des scientifiques dirigeant le projet.

Si un tel détachement est inédit, il rappelle cependant deux précédents: la fragilisation, en 1995 et 2002, de deux autres parcelles, Larsen A et Larsen B. Si Larcen C venait dans un futur plus ou moins proche à se désintégrer totalement, cela pourrait engendrer une augmentation de toutes les mers du monde de plus de 10cm.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'iceberg qui s'est détaché de l'Antarctique pèse mille milliards de tonnes, mesure 200km de long et 350 mètres de haut.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-