Solar Impulse doit rester une semaine au Japon pour des réparations

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Solar Impulse doit rester une semaine au Japon pour des réparations

Publié le 04/06/2015 à 18:59 - Mise à jour à 19:06
©Denis Balibouse/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): MM
-A +A

Après avoir dû faire demi-tour sur sa route en direction de Hawaï, André Borschberg aux commandes de Solar Impulse devra patienter encore (au moins) une semaine. L'avion a été abimé à son arrivée à Nagoya.

L'avion révolutionnaire à énergie solaire, Solar Impulse 2, contraint par la météo de faire escale au Japon à l’aéroport de Nagoya, a été endommagé et ne pourra pas repartir avant au moins une semaine selon son pilote, une nouvelle contrariété dans ce périlleux tour du monde. Malgré les précautions des membres d’équipage, un des ailerons a été endommagé après l'atterrissage.

"Rien de grave, mais cela prendra une semaine pour faire venir du matériel de Suisse et effectuer les réparations. Ensuite, nous devrions pouvoir continuer notre route vers Hawaï, notre prochaine escale", explique André Borschberg, pilote et cofondateur du projet.

Solar Impulse avait dû rester de longues heures sur le tarmac, exposé au vent, à la pluie et à la chaleur. Mais l'appareil supporte mal les intempéries, et compte tenu de ses larges dimensions, il a fallu importer un hangar gonflable depuis la Chine pour le protéger.

Une fois les réparations effectuées, Solar Impulse devra attendre une fenêtre de temps clément pour reprendre les airs vers Hawaï. "La saison des pluies commence [au Japon], mais il y aura aussi des moments ensoleillés, et nous choisirons un de ces moments pour partir et voler peut-être plus vers le nord" afin de contourner le front de perturbations et rejoindre Hawaï, a expliqué André Borschberg, qui reconnaît son inquiétude.

Solar Impulse 2, dont les ailes sont couvertes de cellules photovoltaïques qui lui permettent d'avancer est parti le 9 mars d’Abou Dhabi (Emirats arabes unis) pour un tour du monde de 35.000 kilomètres en 12 escales. Les longues escales de l'appareil devraient permettre à l'équipe du projet de mettre en avant les grands défis écologiques du XXIe siècle.

Auteur(s): MM

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Solar Impulse ne pourra pas repartir avant une semaine, il est endommagé.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-