Vêtements: comment cesser cette catastrophe écologique?

Vêtements: comment cesser cette catastrophe écologique?

Publié le 20/02/2020 à 10:12 - Mise à jour à 10:13
©Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): France-Soir
-A +A
Les aliments ont leur Nutri-score. Le modèle de lettres de notation peut-il être reproduit pour les vêtements? C’est ce que pense le gouvernement, qui entend lancer une note environnementale à apposer sur les étiquettes. Il serait temps, l'industrie du textile est une catastrophe écologique.
 
Faute de vraie conviction verte, le gouvernement en panne dans les sondages, cherche des opportunités environnementales pour se refaire une santé électorale. Et voilà que l'on parle à présent d'étiquette "verte" sur les vêtements. Cela dit, on n’est pas rendu: le ministère de la Transition écologique et solidaire a prévu encore dix-huit mois de travaux et de tests avec les professionnels de la mode pour affiner les critères qui permettront de noter nos vêtements de A à E.
 
 
285 douches pour un jean
 
L’industrie du textile fait partie des plus polluantes, juste derrière ceux des hydrocarbures et des transports. Saviez-vous dans quelles conditions a été fabriqué votre tee-shirt? ET la confection d'un jean? Il a nécessité par exemple l’équivalent de 285 douches avant d’arriver dans notre  placard.
 
Et dans le même temps, les Français achètent 60 % de vêtements de plus qu’il y a quinze ans, tout en les portant deux fois moins longtemps. Quant au recyclage des textiles, il ne concerne qu’un petit pour cent des produits achetés. 
 
C’est donc face à cette situation peu glorieuse que l’étiquetage environnemental et social des vêtements devrait être mis en place.
 
Neuf critères environnementaux 
 
En réalité, l’Ademe, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, travaille depuis plusieurs années sur un outil d’évaluation. Ce dernier prend en compte l’ensemble du cycle de vie du vêtement, et s’appuie sur neuf critères: émissions de gaz à effet de serre, toxicité aquatique, épuisement des ressources minérales, consommation d’eau, acidité dans l’eau, impact sur les ressources énergétiques, pollution photochimique, eutrophisation, impact sur la biodiversité. 
 
Pas de trace, pour l’heure, de la question sociale et des conditions de fabrication des vêtements, en particulier pour les ouvriers du Bangladesh où un vêtement sur deux vendu en Europe est fabriqué. 
 
Alors que des marques comme Decathlon et Okaïdi ont déjà pris l’initiative d’afficher des notes environnementales pour certains de leurs produits, l’étiquetage des vêtements pourrait être effectif en 2021. Il faudra encore attendre la mise en œuvre du Fashion Pact pour une harmonisation au niveau européen, prévue pour 2023. 
 

Auteur(s): France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les vêtements auront bientôt leur étiquette environnementale

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-