Vous avez dit transition énergétique ?

Vous avez dit transition énergétique ?

Publié le 10/06/2020 à 14:58 - Mise à jour à 19:15
Pexels
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Eric Sethian pour France-Soir
-A +A

En ces temps où on nous rebat les oreilles avec la transition énergétique et les changements de paradigme, il y a un oublié des médias et du gouvernement qui pourtant a déjà fait son chemin en Europe et qui continue, dans l'indifférence générale de se développer: Le Biogaz.

Le Biogaz est composé à 97% de méthane, c'est le même qu'on trouve dans le réseau domestique, mais il est produit à l'aide de méthaniseurs à partir de déchets organiques. Il permet de faire rouler des véhicules, de chauffer des exploitations, d'alimenter nos fours et cuisinières et des turbines pour produire de l'électricité avec un haut rendement. C'est donc une énergie renouvelable contrairement au gaz naturel issu des gisements pétrolifères.

Ce qui m'intéresse aujourd'hui est la voiture de monsieur Toulemonde. Certains constructeurs proposent des véhicules roulant au GNV (Le groupe VAG et Fiat, principalement). Or, le gouvernement et les constructeurs automobiles n'ont que très rarement communiqué sur cette option pourtant excellente.

Avantages :

Un carburant propre, qui n’émet ni fumées noires ni mauvaises odeurs et presque aucune particule fine (90% en moins selon l'ADEME)

Jusqu’à 70% de réduction des émissions de Nox par rapport au diesel

Pas de pollution indirecte comme pour les autres carburants : son transport et sa distribution sont assurés par un réseau de canalisations

50 % de réduction de la pollution sonore

Une solution économique : De 20 à 30 % d’économies par rapport à un carburant classique

Son utilisation permet ainsi de réduire jusqu’à 23% les émissions de CO2 par rapport à l’essence. Avec le bioGNV, sa version 100% renouvelable produite grâce à la méthanisation, ces réductions atteignent 80%.

Le prix du Kilo de gaz (équivalent à 1.7L de carburant liquide): 20 à 30% de moins que le Diesel.

Inconvénients :

Pour la France, le réseau des stations GNV est encore très réduit

L'autonomie des véhicules (Seat Leon ST TGI: 95g/co2, Entre 300 et 450 Km, et env. 150 km plus grâce à un réservoir d'essence supplémentaire inclus pour la Seat GNV)

En Europe, nous avons 823 000 véhicules roulant au gaz naturel en Italie, 100 000 en Allemagne ... et à peine 13000 en France, c'est dire si la marge de progression est importante.

L'Italie est un exemple parfait qui disposait déjà en 2018 de 1 042 stations-service  !

Notez qu'il est possible de transformer tout véhicule à moteur thermique en véhicule fonctionnant au gaz. Des entreprises homologuées le font.

Voyez plutôt:

http://www.catalgaz.fr/

http://www.catalgaz.fr/realisations-2/

Alors me direz-vous: "Oui mais, et le véhicule électrique ?"

Et bien, le véhicule électrique c'est d'abord des batteries au lithium, cobalt et nickel. D'un point de vue écologique, c'est une catastrophe.

Pourquoi ?

D'abord il y a l'extraction qui demande des quantités phénoménales d'eau, les effluents qui polluent énormément, empoisonnent humains et animaux. Géopolitiquement, nous avons la Chine qui étend son hégémonie partout sur la planète. En tant qu'Européens, voudrions-nous dépendre d'eux comme nous dépendons aujourd'hui des pays producteurs de pétrole ?

En Afrique, les grands groupes miniers détruisent les forêts tropicales, exploitent les travailleurs dans des conditions effroyables, pour des salaires de misère, emploient des enfants par milliers. Où sont "les droits de l'homme", là-dedans ? (1)

Ces même grands groupes, en Bolivie, vident les nappes phréatiques, condamnant les producteurs de quinoa, principale ressource de la région à l'exil ou à la ruine. Ces milliards en jeu favorisent le "travail" occulte des services secrets qui ont mené à un coup d'état ! (2)

En Argentine, à Olaroz, un autre désert de sel, un consortium ayant pour partenaire l'état Argentin, le groupe Australien Orocobre et Toyota ont initié un désastre écologique. (3)

Au Chili c'est le même problème. (4)

Au Pérou, cela risque de se produire également en 2020. (5)

Ajoutons à tout ce bilan la montée des tensions entre la Chine et les USA et les malversations des multinationales.

Voulez-vous vraiment d'un véhicule électrique ? Pour moi la réponse est NON.

 

Pour aller plus loin:

GNV:

https://www.gaz-mobilite.fr

https://gnv-grtgaz.opendatasoft.com/pages/observatoire/

https://ekwateur.fr/2019/09/13/le-gaz-naturel-pour-vehicules-est-il-ecologique/

https://vivonslenergieautrement.fr/gnv-pourquoi-choisir-gaz-naturel-vehicule/

Lithium, Cobalt, Nickel:

(1) https://www.sauvonslaforet.org/petitions/1182/mobilite-il-faut-moins-de-voitures

(2) https://www.francetvinfo.fr/replay-jt/france-2/20-heures/bolivie-le-lithium-ou-l-or-blanc-du-desert_3012849.html

https://www.pressegauche.org/Le-coup-d-Etat-bolivien-sent-le-lithium

(3) https://reporterre.net/Corruption-pollution-consommation-les-ravages-du-lithium-en-Argentine

(4) https://www.liberation.fr/planete/2019/06/07/chili-le-salar-s-alarme-du-boom-du-lithium_1732511

(5) http://www.perouenfrance.com/une-demande-mondiale-en-lithium-de-plus-en-plus-forte/

 

Auteur(s): Eric Sethian pour France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Rechargement d'une voiture électrique

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-