Accident de chasse: un homme mort la carotide sectionnée lors d'une battue aux sangliers

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Accident de chasse: un homme mort la carotide sectionnée lors d'une battue aux sangliers

Publié le 04/12/2017 à 07:04 - Mise à jour à 07:05
© GUILLAUME SOUVANT / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Dimanche, un homme de 72 ans est mort lors d'une battue aux sangliers après avoir été touché par la balle d'un autre chasseur. Il s'agirait d'un accident avec la possibilité d'un projectile ayant ricoché.

C'est un nouvel accident mortel qui vient endeuiller le milieu de la chasse. Dimanche 3, un homme de 72 ans a en effet été mortellement touché par un tir alors qu'il participait à une battue.

Les faits se sont déroulés dans les environs de la commune de Gassin, dans le Var. Ce jour-là, c'est une battue aux sangliers qui était organisée par les chasseurs du secteur. Alors qu'il évoluait sur la zone de chasse, la victime âgée de 72 ans a brusquement été fauchée par une balle et s'est effondrée.

Les secours sont rapidement intervenus mais il n'y avait déjà plus rien à faire. La balle tirée a en effet sectionné net la carotide du malheureux qui est mort sur place.

Le tireur a rapidement été identifié et placé en garde à vue. Au moment du coup de feu mortel, l'auteur du tir était situé à une soixantaine de mètres de sa victime. Selon ses premières déclarations, il visait un sanglier passant devant lui et aurait ouvert le feu.

Lire aussi: Accidents de chasse: quelle responsabilité pour les chasseurs?

Toujours selon le tireur, il serait possible que la balle ait ricoché sur un rocher avant de repartir dans une autre direction: celle du septuagénaire qui sera mortellement touché. L'enquête a été confiée à la brigade de gendarmerie de Saint-Tropez qui devra faire la lumière sur les faits.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'homme est mort au cours d'une battue aux sangliers.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-