Aveyron: ivre, le conducteur du tracteur percute mortellement deux enfants

Aveyron: ivre, le conducteur du tracteur percute mortellement deux enfants

Publié le 21/05/2018 à 07:20 - Mise à jour à 07:21
©Andrij Bulba/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Samedi en fin d'après-midi, deux enfants ont trouvé la mort dans une commune de l'Aveyron alors qu'ils faisaient du vélo. Ils ont été écrasés par un tracteur conduit par un homme ivre.

C'est un accident dramatique sur fond d'alcool qui a emporté la vie de deux enfants. Un petit garçon et une fillette de huit ans sont morts samedi 19 après avoir été percutés par un tracteur conduit par un homme ivre, rapporte La Dépêche du Midi.

Les faits se déroulent à Montbazens dans l'Aveyron à une quarantaine de kilomètres de Rodez. Les deux petites victimes sont un garçon originaire de la vallée du Lot en week-end chez son père, et une fillette vivant dans la commune. Les deux enfants faisaient du vélo quand, aux alentours de 18h, ils ont été percutés mortellement par le tracteur et sa remorque de terre sur un chemin du village.

Le SMUR et des pompiers venant de Montbazens mais aussi de Rodez, de Decazeville et de Rignac ont tout tenté pour ranimer les enfants mais il sera trop tard pour les deux victimes, mortes écrasées par le poids lourd.

Voir aussi: Le maire de Varenguebec (Manche) se tue avec son tracteur

Le conducteur, lui, a été soumis à un test d'alcoolémie qui s'avérera largement positif: l'individu circulait avec deux grammes dans le sang. Il sera immédiatement placé en garde à vue. Il s'agit d'un homme de 27 ans, exerçant la profession de pompiers dans une caserne parisienne. Ce samedi, il avait participé à un repas familial visiblement très arrosé.

Une cellule médico-psychologique a été mise en place dans les locaux de la mairie pour la famille meurtrie par le drame et les voisins. Une cellule psychologique sera également mise en place dans l'école municipale de Montbazens mardi 22, là où était scolarisée la fillette.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les deux enfants sont morts malgré l'intervention des pompiers.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-