Meurtre et viol de Mélodie Massé: qui est le principal suspect qui a laissé son ADN sur les lieux du crime?

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Meurtre et viol de Mélodie Massé: qui est le principal suspect qui a laissé son ADN sur les lieux du crime?

Publié le 18/09/2017 à 10:27 - Mise à jour à 10:36
©Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un SDF de 38 ans a été arrêté par la police dimanche dans l'enquête sur le meurtre barbare de Mélodie Massé et de son bébé à naître mercredi. L'homme confondu par une trace ADN est un multirécidiviste bien connu de la police.

Une trace de son ADN a été retrouvée sur les lieux du crime. Il est donc naturellement le principal suspect du meurtre abominable de Mélodie Massé, cette jeune femme qui a connu le martyr mercredi 13 au domicile de sa mère à Ustaritz dans les Pyrénées-Orientales, où elle se reposait pour les derniers jours de sa grossesse.

La malheureuse a en effet été ligotée, a eu les yeux bandés et les membres entravés, avant de subir un viol alors qu'elle était enceinte de huit mois. Son meurtrier l'a ensuite étouffé avec un bâillon. Et le suspect arrêté dimanche 17 n'a apparemment aucun lien connu avec la jeune élève infirmière qui allait devenir maman avant de rencontrer son bourreau.

Le suspect numéro un est âgé de 38 ans. Né en 1979 en Haute-Savoie, à l'autre bout de la France, il est arrivé dans la région de Bayonne il y a huit ans.

Sans domicile fixe, l'homme est bien connu des services de police comme multirécidiviste condamné pour vol et dégradation. Il avait encore écopé de trois mois de prison avec sursis en août, quelques jours avant le viol et le meurtre de Mélodie. Le SDF est en outre atteint de désordres psychiatriques, la justice avait d'ailleurs ordonné une obligation de soins. Il n'avait aucun antécédent judiciaire en matière d'agression sexuelle.

Son identificatoin s'est faite facilement: la police scientifique ayant prélevé une trace ADN, elle n'a eu aucun mal à identifier son propriétaire, fiché au Fichier national automatisé des empreintes génétiques (FNAEG).

Le SDF a été arrêté à Boucau, près de Bayonne, après avoir tenté de semer les policiers à bord d'un véhicule utilitaire qu'il avait dérobé. Percutant un bâtiment, il a tenté de s'enfuit à pied.

L'enquête va devoir maintenant confirmer les faits –le suspect reste en effet présumé innocent– et comprendre pourquoi l'homme a décidé de s'en prendre ce jour-là à la malheureuse Mélodie à Ustaritz. L'enquête devra aussi comprendre comment le SDF que la victime ne connaissait pas s'est introduit dans la maison où aucune trace d'effraction n'a été reportée.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


L'homme a été confondu grâce à son ADN laissée sur les lieux.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-