Mort de Shaoyao Liu: les manifestations continuent, des blessés mais pas d'interpellation

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Mort de Shaoyao Liu: les manifestations continuent, des blessés mais pas d'interpellation

Publié le 30/03/2017 à 12:11 - Mise à jour à 12:51
© GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

De nouveaux heurts ont eu lieu mercredi soir devant l'hôtel de ville de Paris. Les manifestants ont fait savoir leur colère, quatre jours après la mort d'un Chinois abattu chez lui par la police. Malgré quelques blessés, aucune interpellation n'a eu lieu.

Quatre jours après la mort de Shaoyao Liu, un Chinois de 56 ans abattu par la police dimanche 26, de nouvelles manifestations ont eu lieu mercredi 29 au soir à Paris.

C'est devant l'hôtel de ville que les manifestants se sont rassemblés pour exprimer leur colère concernant le décès de Shaoyao Liu, un père de famille abattu dans des circonstances encore discutées, a rapporté une source policière citée par plusieurs médias ce jeudi 30 mars. Plusieurs incidents se sont produis au cours de la soirée mais aucune interpellation, ajoute-t-elle. Deux manifestants ainsi que six CRS ont été légèrement blessés. Les dégâts sont aussi matériels puisque des poubelles ont été incendiées et du mobilier urbain dégradé.

Malgré l'appel au calme de la famille de Shaoyao Liu, il s'agit de la troisième soirée consécutive de manifestation. Lundi 28 et mardi 29 les heurts entre la communauté chinoise et les policiers, avaient été beaucoup plus conséquents devant le commissariat du 19e arrondissement. Au total, 45 personnes avaient été interpellées et placées en garde à vue pour jets de projectiles, violence sur policier et rébellion, précise Le Point. Huit mineurs figurés dans ce groupe. Mercredi 29, quatre personnes arrêtées étaient encore en garde à vue et dix devaient être jugées en comparution immédiate ou plus tard.

Dans cette histoire, les visions de la famille du défunt et de la police s'opposent concernant la mort de Shaoyao Liu. Les autorités parlent d'une agression avec des ciseaux et estiment avoir exercé une légitime défense. La famille, témoins de la scène, raconte que l'homme découpait "des poissons avec des ciseaux" en compagnie de ses enfants lorsqu'il s'est fait tirer dessus. 

Mercredi 29, face aux journalistes, la fille ainée de la victime a dit souhaiter "comprendre" pourquoi son père a été abattu par la BAC (brigade anti-criminalité), rapporte 20 Minutes. Wang, un homme d'origine chinoise arrivé en France il y a environ dix an a exprimé son ressenti: "On aime bien les Chinois tant qu’ils travaillent et qu’ils se taisent, mais dès qu’on réclame quelque chose, on nous ramène immédiatement à notre statut d’immigré". "Jusqu’à présent, je me disais que la police nous protégeait. Mais je commence à douter", a-t-il indiqué.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




C'est devant l'hôtel de ville que les manifestants se sont rassemblés pour exprimer leur colère concernant le décès de Shaoyao Liu, un père de famille abattu dans des circonstances encore discutées.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-