Bébés morts de Galfingue: 14 ans après, un couple arrêté grâce à l'ADN

Bébés morts de Galfingue: 14 ans après, un couple arrêté grâce à l'ADN

Publié le 30/11/2017 à 07:26 - Mise à jour à 07:34
©Witt/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un couple vivant dans le Haut-Rhin a été interpellé mardi, suspecté d'avoir un lien avec la mort des quatre bébés découverts dans une forêt proche en 2003. Suite à une banale dispute, leur ADN a été prélevé et a montré des correspondances avec ceux des enfants, dont au moins deux ont été assassinés.

La mort de quatre bébés pourrait être enfin élucidée 14 ans après la découverte des corps. Le procureur de Mulhouse a confirmé mercredi 29 qu'un couple avait été interpellé la veille et que les analyses ADN ont montré une correspondance avec les restes des nouveau-nés.

C'est le 21 octobre 2003 que la macabre découverte avait été faite dans la forêt de Galfingue (Haut-Rhin). Un agriculteur propriétaire d'un terrain mitoyen avait trouvé des sacs poubelles dans les bois. A l'intérieur se trouvaient les cadavres de quatre bébés en état de décomposition, trois filles et un garçon.

Lire aussi: Viol à mort d'un bébé de 18 mois: un couple placé en détention

Les analyses avaient permis d'établir qu'ils étaient viables à la naissance, qu'au moins trois étaient de la même fratrie et qu'au moins deux avaient été assassinés. Les cordelettes ayant servi à les étrangler avaient été retrouvées autour de leur cou. Le profil génétique des parents avait pu être établi mais aucune correspondance n'avait été trouvée.

Après des centaines d'auditions et une longue enquête sans résultat, le juge d'instruction avait rendu en 2009 une ordonnance de non-lieu. L'enquête avait par la suite été rouverte en 2013 à la demande de l'association "Enfance majuscule", partie civile, pour la reprendre avec les nouvelles techniques d'analyse de l'ADN. Cela n'avait rien donné dans un premier temps.

Lire aussi: Bébés congelés en Gironde - la mère sera jugée en 2018

Jusqu'à ce que survienne ce qui apparaît comme une bagarre assez banale entre voisins à Petit-Landau, à une trentaine de kilomètres de la fameuse forêt, révèle France Bleu. Suite à cette altercation et l'intervention des forces de l'ordre, des prélèvements ADN ont été faits sur un couple impliqué. Ceux-ci ont donc révélé une correspondance avec les ADN des enfants. Il pourrait donc s'agir de leurs parents. Ils ont donc été interpellés mardi et placés en garde à vue. Mais le rôle de chacun d'entre eux reste à déterminer.

Une conférence de presse du parquet de Mulhouse est attendu dans la journée.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'ADN du couple arrêté montre une correspondance avec celui des quatre bébés morts de Galfingue.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-