A 72 ans, suspectée de 700 vols dans des magasins de jouets

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

A 72 ans, suspectée de 700 vols dans des magasins de jouets

Publié le 05/11/2018 à 07:20 - Mise à jour à 07:21
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Une femme de 72 ans est convoquée pour le début de l'année 2019 devant un tribunal correctionnel pour répondre d'environ 700 vols dans des magasins de jouets. Elle a reconnu les faits et écoulait ensuite en ligne le fruit des larcins.

Elle est accusée d'avoir commis des centaines de fois le même geste, généralement sur le même type de produits et aurait réussi à se constituer un butin conséquent. Une femme de 72 ans a été convoquée devant un tribunal correctionnel –le procès aura lieu début 2019– pour répondre de 700 vols à l'étalage.

La septuagénaire a été appréhendée lundi 29 octobre à paris dans le 17e arrondissement. C'est là qu'elle réside et que se situe également le lieu où la vieille dame opérait dernièrement: un magasin de jouets en bois dont la gérante, se plaignant de vols, avait reconnu sur Internet des annonces pour vendre des produits subtilisés dans son commerce.

Les enquêteurs ont alors pu identifier la suspecte, et découvrir que celle-ci opérait à une échelle bien plus grande que les jouets indiqués dans le signalement de la commerçante. La femme de 72 ans avait publié pas moins de 957 annonces depuis le mois de juin pour écouler le fruit de ses larcins, toujours vendus comme "neufs" et dans leur emballage d'origine.

Voir aussi - Nice: mort d'un homme de 20 ans arrêté pour vol à l'étalage dans un hypermarché

Arrêtée et interrogée, la septuagénaire a reconnu les faits et a expliqué voler par "désœuvrement". La perquisition à son domicile a cependant permis de mettre en évidence des considérations plus "terre à terre" puisque pas moins de 1.000 articles et 40.000 euros en liquide ont été découvert à son domicile. En tout ce seraient six enseignes de jouets de la région parisienne qui ont reçu la visite de la voleuse à l'étalage.

Lire aussi:

Des jeux vidéos et des lames de rasoirs: un vaste réseau de voleurs à l'étalage venus de Roumanie démantelé

Disneyland Paris: Laure Manaudou interpellée pour vol à l'étalage

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le procès de la septuagénaire aura lieu début 2019.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-