A 73 ans, il est torturé et séquestré par sa femme de 30 ans plus jeune

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

A 73 ans, il est torturé et séquestré par sa femme de 30 ans plus jeune

Publié le 01/08/2018 à 17:54 - Mise à jour à 17:57
© Philippe HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un retraité d'Aix-en-Provence, dans les Bouches-du-Rhône, a réussi à fuir de son domicile mercredi dernier alors qu'il y était séquestré et torturé depuis des mois. Les suspects, sa femme de 30 ans sa cadette et l'homme qui les avaient mis en relation ont été placés en détention provisoire.

Il a réussi à s'échapper de sa prison. Un retraité de 73 ans habitant d'Aix-en-Provence a été hospitalisé mercredi 25 après des mois de séquestration à son domicile. Il est arrivé sans ses papiers à l'hôpital et a confié au personnel soignant avoir subi des actes de torture de la part de sa femme de trente ans sa cadette.

Les soignants ont alors immédiatement prévenu les forces de l'ordre qui se sont rendues au domicile conjugal. La femme a été interpellée ainsi qu'un ami du couple, celui-là même qui avait permis leur rencontre selon La Provence.

Pendant des mois, le septuagénaire a dit avoir été séquestré et torturé à son propre domicile par sa femme qui lui faisait subir des privations de nourriture. Il a aussi assuré qu'elle s'était servie d'un fer à lisser pour lui brûler les parties intimes.

A voir aussi: Vesoul - cinq marginaux torturent longuement une personne vulnérable

Une information judiciaire pour actes de torture et de barbarie a été ouverte. La femme et l'ami du couple ont été mis en examen et placés en détention provisoire face à la gravité des faits dont ils sont soupçonnés.

Selon l'article 222-1 du code pénal, "le fait de soumettre une personne à des tortures ou à des actes de barbarie est puni de quinze ans de réclusion criminelle". Mais la peine peut monter jusqu'à 20 ans lorsque ces faits sont commis sur une personne ayant une "particulière vulnérabilité, due à son âge", ou a son statut de conjoint notamment.

A lire aussi:

Caen - le sadique qui torture des chats condamné après 17 nouvelles plaintes

Pas-de-Calais - prison ferme pour avoir torturé un chien à mort

Accusé de viols, il aurait torturé son co-détenu pour qu'il avoue à sa place

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les policiers ont interpellé la femme de la victime et un ami du couple, ils ont été placés en détention provisoire.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-