Accident dans les Deux-Sèvres: un gendarme mort sur le coup en percutant un camion

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Accident dans les Deux-Sèvres: un gendarme mort sur le coup en percutant un camion

Publié le 03/02/2018 à 17:41 - Mise à jour à 17:43
©Witt/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un gendarme a perdu la vie ce samedi dans la matinée en percutant un camion alors qu'il circulait à moto sur la D948. Les causes de l'accident sont pour l'instant inconnues.

L'enquête devra comprendre comment le dramatique accident a pu se produire. Un gendarme de la brigade motorisée a trouvé la mort lors d'un choc contre un véhicule sur la route reliant Niort à Melle dans le département des Deux-Sèvres.

Les faits se sont produits ce samedi 3 dans la matinée. Le militaire membre de la brigade motorisée de Melle s'est déporté pour une raison inconnue alors qu'il circulait à moto sur la D948.

Erreur d'inattention ou problème mécanique, l'homme s'est en tout cas retrouvé sur la voie de gauche au moment ou un poids lourd arrivait en sens inverse, à hauteur de la commune de Mougon.

Le choc était inévitable et il a tué sur le coup le malheureux gendarme, un adjudant-chef âgé de 47 ans.

Lire aussi: A 246km/h sur une départementale, un motard sème des gendarmes

La brigade de recherches de Niort a été chargée de l'enquête pour faire la lumière sur les causes de cette tragédie soudaine. Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a tenu à faire parvenir un message de condoléance à l'annonce de cette nouvelle: "À sa famille et ses collègues de la brigade de Gendarmerie mobile de Melle, je veux faire part de mon soutien dans ces circonstances si douloureuses" a-t-il fait savoir.

Aucun élément n'est pour l'instant connu sur une vitesse excessive ou une alcoolémie potentielle pour expliquer l'accident.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le gendarme est mort sur le coup après l'impact.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-