Accidents de chasse: un mort et un disparu dans le Gard

Accidents de chasse: un mort et un disparu dans le Gard

Publié le 10/12/2017 à 10:54 - Mise à jour à 11:05
©Cor/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un chasseur d’une quarantaine d’années est mort samedi dans le Gard, après avoir reçu une balle tirée par un de ses compagnons. Un autre est porté disparu et activement recherché. Au moins une dizaine de personnes ont été tuées depuis août dans des accidents de chasse.

Les accidents de chasse mortels continuent de rythmer les week-end. Un chasseur a de nouveau trouver la mort samedi 9, dans le Gard, au cours d’une battue aux sangliers.

Un drame qui fait écho par les premiers éléments qui en ont été dévoilés à plusieurs autres survenus depuis l’ouverture de la chasse, en août ou septembre selon les départements et vient grossir les chiffres d’une année qui s’annonce mauvaise en la matière.

Voir: Accidents de chasse - deux nouveaux morts en une journée

L’accident est survenu dans le secteur de Montaren-Saint-Médier, à une vingtaine de kilomètres au nord de Nîmes, samedi matin. Durant la battue, l’un des chasseurs, âgé de 47 ans, a reçu une balle tirée par un de ses compagnons.

Le projectile a touché l’artère fémorale, précise Le Parisien, ce qui a provoqué une importante hémorragie. Les pompiers dépêchés sur les lieux n’ont pas pu réanimer la victime.

Lire aussi: Accident de chasse - un homme mort la carotide sectionnée lors d'une battue aux sangliers

Le tireur a été placé en garde à vue le jour-même Mais celle-ci a dû être interrompue après que l’homme a été pris d’une crise de démence qui a conduit à son hospitalisation. On ignorait donc ce dimanche s’il s’agissait d’un tir accidentel, si le chasseur a voulu, ou cru, tirer sur un animal. Les causes les plus communes d’accident de chasse mortel avec le non-respect des zones de tir.

Aller plus loin: Accidents de chasse - quelle responsabilité pour les chasseurs?

Toujours dans le Gard, près de Chusclan, un autre chasseur est porté disparu. Les recherches ont repris ce dimanche 10, mobilisant des centaines de personnes dont des civils. Le chien de ce sexagénaire a été retrouvé noyé dans un bassin de rétention.

Le décès du chasseur de 47 ans porte à au moins 10 le nombre de personnes tuées depuis l’ouverture. Cela alors que 18 personnes, uniquement des chasseurs, ont été tuées entre le 1er juin 2016 et le 31 mai 2017 selon l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (source ONCFS). La saison précédente avait été la moins meurtrière avec 10 morts. Deux non-chasseurs figurent déjà parmi les victimes cette saison.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un chasseur a été tué lors d'une battue au sanglier dans le Gard, un autre a disparu.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-