Accusée d'avoir tué ses jumeaux de 23 mois juste après Noël (photo)

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Accusée d'avoir tué ses jumeaux de 23 mois juste après Noël (photo)

Publié le 29/12/2018 à 13:07 - Mise à jour à 13:08
© NIKLAS HALLE'N / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Une femme de 37 ans a été arrêtée jeudi en Angleterre pour le meurtre de ses jumeaux, des bébés âgés de 23 mois. Elle a été placée en détention provisoire et doit être présentée à un juge ce samedi. Le père a posté une photo émouvante de ses enfants sur Twitter.

Jake et Chloe, des jumeaux âgés de 23 mois, ont été retrouvés morts dans la maison familiale jeudi 27 décembre, à Margate dans le Kent (Angleterre). Leur mère, Samantha Ford, a été arrêtée après avoir été victime d'un accident de voiture en prenant la fuite. Elle a été légèrement blessée et a été placée en garde à vue puis en détention provisoire après avoir été soignée.

La mère de famille de 37 ans est accusée de double infanticide. Selon le Daily Mail, elle a fondu en larmes quand le juge a lu les faits qui lui étaient reprochés, lors d'une première audience au tribunal ce samedi 29. Audience qui a duré très peu de temps.

Le jour des faits, les policiers se sont précipités chez elle, s'inquiétant rapidement pour la santé des enfants après lui avoir posé des questions sur les lieux de son accident de voiture.

Ils ont retrouvé Jake et Chloe inconscients et les services de secours les ont transportés en urgence à l'hôpital le plus proche, où ils ont été déclarés morts quelques minutes après leur prise en charge.

Lire aussi: une mère de famille tente de se suicider après un triple infanticide

Aucune information sur les circonstances du drame ou les causes de la mort n'a été révélée par les autorités. L'enquête est en cours.

La presse locale a observé les va-et-vient de la police scientifique, qui est restée un long moment dans la maison. Des agents ont été vus en train de transporter des oreillers, emballés dans des sacs utilisés par la police pour collecter des preuves. Cet élément laisse penser que la mère infanticide aurait pu étouffer ses enfants mais seule l'autopsie pourra répondre à cette question avec certitude.

Steven Ford, le père des petites victimes, n'était apparemment pas chez lui au moment du drame. Toujours sous le choc deux jours après avoir perdu ses bébés, il a posté ce samedi matin sur Twitter une photo émouvante. On peut y avoir Jake, le petit garçon, faire un bisou sur le front de sa sœur Chloe.

Et aussi:

Trop pauvre pour soigner son fils, elle le tue et se suicide en se défenestrant

Condamné pour avoir tué son bébé qui pleurait alors qu'il jouait à la console

Elle se réveille du coma et découvre que tous ses enfants sont morts

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Une femme de 37 ans a été placée jeudi en détention provisoire car accusée d'avoir tué ses enfants, des jumeaux âgés de 23 mois.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-