Un adolescent de 16 ans attaque des enfants à la hache et incendie son école (vidéo)

Un adolescent de 16 ans attaque des enfants à la hache et incendie son école (vidéo)

Publié le 19/01/2018 à 10:43 - Mise à jour à 10:54
©AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un adolescent âgé de 16 ans, a attaqué à la hache ses camarades, dans la matinée de ce vendredi, dans une école de Sibérie, faisant au moins sept blessés, selon les autorités russes. L'assaillant a été interpellé.

Deux enfants se trouvent dans un état grave après une violente agression. Un adolescent 16 ans a attaqué à la hache au cocktail Molotov ses camarades, âgés de 12 et 13 ans, ce vendredi 19 dans une école russe, faisant au moins sept blessés.

Les faits se sont déroulés à Oulan-Oudé, une ville de 450.000 habitants situés en Sibérie, à proximité du célèbre lac Baïkal, vendredi 12 au matin. Les victimes sont six jeunes garçons et une femme de 41 ans qui assurait un cours de littérature russe. Deux blessés ont été hospitalisés dans un état jugé très préoccupant. L'enseignante a été blessée à la tête alors qu'elle tentait courageusement de protéger ses élèves selon des témoins.

Avant l'agression, le suspect, qui se nomme Anton Bichivin selon le Siberian Times, a jeté un cocktail Molotov dans la salle de classe qu'il visait ce qui a provoqué un début d'incendie. Il a ensuite attaqué les enfants et leur professeur à la hache. La police russe a interpellé l'agresseur présumé et l'a placé en garde à vue. L'assaillant aurait tenté de mettre fin à ses jours avant d'être appréhendé comme en témoigne des blessures qu'il présente sur le torse et au niveau de l'estomac.

Lire aussi - Russie: l'employée d'une confiserie meurt ébouillantée dans du caramel brûlant

"Nous allons en discuter, nous allons voir comment le système de sécurité a failli", a promis la vice-Première ministre de la République de Bouriatie, où se trouve la ville d'Oulan-Oulé, Olga Golodets, citée par Interfax, ajoutant avoir mis en place un groupe de travail sur ce sujet.

Cette agression intervient alors que lundi 15, deux adolescents ont attaqué au couteau une école de Perm, dans l'Oural, faisant 15 blessés, y compris les assaillants qui se sont poignardés entre eux.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'assaillant a blessé six enfants et un adulte avant d'être arrêté.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-