Aéroport d'Orly: un ministre algérien fouillé, Alger proteste

Aéroport d'Orly: un ministre algérien fouillé, Alger proteste

Publié le 19/10/2015 à 09:36 - Mise à jour à 09:58
©Rafael Ben Ari/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Alger a annoncé avoir convoqué l'ambassadeur de France à Alger pour protester contre la fouille dont a fait l'objet samedi 17 Hamid Grine, le ministre algérien de la Communication à l'aéroport d'Orly.

Il n'aurait pas reçu un très bon accueil. Le ministre algérien de la Communication, Hamid Grine, aurait été fouillé et malmené par les policiers français lors de son arrivée sur le sol français à l’aéroport d’Orly à Paris. Selon le quotidien TSA, le ministre aurait été "fouillé au corps" et ses bagages auraient "été passés au scanner malgré ses protestations".

Face à ces agissements, le représentant de la République française en Algérie Bernard Emié a été convoqué par le ministère des Affaires étrangères, dimanche 18, au lendemain de la fouille dont a fait l'objet Hamid Grine, membre du gouvernement algérien et détenteur d'un passeport diplomatique. "Le directeur général du protocole a signifié à son interlocuteur français le caractère inacceptable du traitement réservé à un ministre de la République", est-il ainsi indiqué dans un communiqué du gouvernement.

Le diplomate français a également eu vent de "la réprobation des autorités algériennes de toutes attitudes contraires aux usages diplomatiques qui sont en inadéquation flagrante avec la qualité des relations entre l'Algérie et la France et l'ambition partagée par les deux pays de les hisser au niveau du partenariat d'exception". En parallèle, les services de la diplomatie algérienne ont demandé à l'ambassadeur de France "d'indiquer à son gouvernement qu'il est nécessaire que les mesures adéquates soient prises pour que tels incidents inacceptables ne se reproduisent pas à l'avenir".

D'autant que cet épisode malencontreux n'est pas le premier du genre. Deux cas similaires avaient déjà été enregistrés par le passé. Avant lui, Abdeslam Bouchouareb, ministre de l'Industrie et des Mines et Abdeladjid Tebboune, ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville, auraient déjà subi le même sort. 

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un ministre algérien a été fouillé samedi 17 à l'aéroport d'Orly. (Photo d'illustration)

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-