Affaibli et malade, le retraité se livrait au trafic de drogue

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Affaibli et malade, le retraité se livrait au trafic de drogue

Publié le 16/11/2018 à 07:26 - Mise à jour à 07:35
© Bertrand GUAY / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Un retraité de 66 ans habitant à Pornic a été interpellé mardi pour trafic de drogue. Il vendait des stupéfiants pour compléter sa petite retraite.

Aux enquêteurs qui l'ont interrogé, le retraité a expliqué qu'il se livrait à cette activité illicite pour compléter sa petite retraite et se payer sa consommation personnelle. Un homme de 66 ans a été condamné à 18 mois avec sursis à Saint Nazaire dans le cadre de procédure de reconnaissance de culpabilité après son interpellation mardi 13 à son domicile. Il a été jugé pour trafic de stupéfiants.

Selon Ouest-France, le retraité se livrait à ce trafic depuis quatre ans sur les communes de Pornic, Saint-Brévin, Saint-Nazaire et Pornichet auprès d'une quinzaine de clients identifiés par les forces de l'ordre. Selon le quotidien, l'accusé proposait "une gamme de produits allant du cannabis à la cocaïne, de l’héroïne à la drogue de synthèse MDMA".

Lire aussi - Biarritz: un retraité dealer de cocaïne arrêté

Grâce à des renseignements et un minutieux travail d'écoute téléphonique, les enquêteurs de la brigade des stupéfiants de Saint-Nazaire ont pu remonter la piste de ce paisible sexagénaire. Lors de la perquisition à son domicile mardi 13, les forces de l'ordre ont découvert 600 euros en espèce, du matériel de conditionnement, mais aussi 90 grammes de résine de cannabis, 16 grammes de cocaïne, un peu d’herbe et de MDMA.

Interpellé et placé en garde à vue, le suspect a rapidement reconnu les faits. Polytoxicomane depuis plusieurs années, affaibli et malade, il a expliqué que ce trafic lui permettait de se payer sa consommation personnelle et de compléter sa maigre retraite de 700 euros par mois.

La police estime qu’il a vendu sur le période au moins "6 kg de cannabis et 1,8 kg de cocaïne".

Voir:

Il lui coupe le doigt à la machette pour une dette de drogue de 10 euros

Lutte anti-drogue: les méthodes de François Thierry passées au crible

Un SDF drogué viole un castor blessé sur une route (photo)

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le retraité vendait des stupéfiants pour compléter sa petite retraite.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-