Affaire Alexia Daval: le mari entendu par le juge, il maintient sa version des faits

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Affaire Alexia Daval: le mari entendu par le juge, il maintient sa version des faits

Publié le 20/03/2018 à 18:38 - Mise à jour à 18:41
© Handout / GENDARMERIE NATIONALE/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Le 9 mars, Jonathann Daval a été entendu par le juge d'instruction (l'information n'a été dévoilée que ce mardi). Il a maintenu sa thèse: oui il a tué sa femme Alexia, mais il s'agit d'un accident suite à une dispute de couple qui a dégénéré. Il nie avoir ensuite brûlé le corps.

L'information n'avait pas été dévoilée avant ce mardi 20: Jonathann Daval qui a reconnu en garde à vue avoir tué son épouse Alexia à Gray-la-Ville en octobre 2017 a été entendu par le juge d'instruction à Besançon le vendredi 9 mars. Une première audition avait été programmée le 1er mars mais les fortes chutes de neige avait empêché son transfert dans de bonnes conditions depuis la maison d'arrêt de Dijon où il est en détention provisoire, à l'isolement.

Devant les juges, lors d'un interrogatoire qui a duré une heure et demie, l'homme de 34 ans a maintenu la version des faits qu'il a donné à l'issue de sa garde à vue le 30 janvier. Il a admis avoir tué son épouse, âgée de 29 ans, dans la nuit du 27 au 28 octobre, mais a assuré qu'il ne voulait pas commettre sur elle un geste fatal, essayant seulement de la "maîtriser" lors d'une dispute. Une autopsie pratiquée sur la victime avait mis en évidence des coups et une strangulation à mains nues. Le suspect, qui reste présumé innocent, nie également avoir mis le feu au cadavre de son épouse dont la dépouille calcinée a été retrouvée dans un bois à proximité du domicile du couple.

Voir aussi - Meurtre d'Alexia Daval: sa famille réfute les accusations de violences

Les premiers éléments de l'enquête ont montré que le couple connaissait de nombreuses tensions issues de leur difficulté à avoir un enfant. On ignore cependant si c'est là la cause de la dispute qui a dégénéré.

L'affaire Daval restera particulièrement marquante par l'attitude du suspect, qui a donc reconnu son implication face à des éléments techniques avancés par les enquêteurs, et qui apparaissait en mari éploré devant les caméras, et soutenu par ses beaux-parents. Les parents d'Alexia, la femme qu'il a tuée.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Jonathann Daval maintient sa version des faits: il a tué sa femme par accident suite à une dispute.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-