Affaire Grégory: qui est Murielle Bolle, le témoin clé arrêté et placé en garde à vue?

Affaire Grégory: qui est Murielle Bolle, le témoin clé arrêté et placé en garde à vue?

Publié le 28/06/2017 à 16:07 - Mise à jour à 16:33
©AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Murielle Bolle est un témoin clé dans l'affaire Grégory. Âgée de 15 ans au moment des faits, elle avait désigné son beau-frère Bernard Laroche comme celui qui avait enlevé Grégory, avant de se rétracter.

Murielle Bolle a été à nouveau arrêtée 33 ans après les faits. La police a interpellé Murielle Bolle, un témoin clé dans l'affaire Grégory, à son domicile des Vosges ce mercredi 28. La femme a été placée en garde à vue afin d'être interrogée à propos du témoignage qu'elle avait donné en 1984. A l'époque, elle avait déclaré à plusieurs policiers, ainsi qu'au juge Jean-Michel Lambert, qu'elle était avec son beau-frère Bernard Laroche le 16 octobre 1984, lorsque Grégory était monté dans la voiture le jour de son assassinat. Elle aurait aussi avoué que, quelques kilomètres plus loin, l'homme était descendu de la voiture avec l'enfant avant de revenir seul plus tard. A la suite de ce témoignage, Bernard Laroche avait été inculpé.

Quelques jours plus tard, coup de théâtre. Tous les journalistes sont conviés au domicile de la jeune fille qui se rétracte et innocente son beau-frère. "Non, je n’étais pas dans la voiture de Bernard. Et puis je n’ai jamais été sur Lépanges, tout ça… Où le gosse a été noyé. J’ai jamais été là. Je ne connais pas Lépanges, ni Docelles. Bernard est innocent. Mon beau-frère est innocent. J’ai jamais été avec mon beau-frère", avait-elle déclaré devant toute la presse.

Depuis sa rétractation, Murielle Bolle a gardé la même version, assurant avoir pris un bus pour rentrer de l'école au moment des faits. Mais le conducteur du car scolaire, entendu par la police, ne se souvient pas avoir vu Murielle Bolle monter dans son bus.

En ré-interrogeant Murielle Bolle, dont l'ADN a été prélevé une nouvelle fois il y a deux semaines, les enquêteurs cherchent à reconstituer ce que l'accusation considère comme un "acte collectif"."Vous avez le corbeau, vous avez les guetteurs, vous avez celui qui enlève l'enfant, vous avez celui qui va tuer l'enfant. Je pense que ceci va se confirmer dans les semaines et les mois à venir", estimait la semaine dernière Maitre Thierry Moser, avocat des parents de Grégory.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le témoin clé dans l'affaire Grégory, Murielle Bolle, a été interpellé et placé en garde à vue ce mercredi.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-