Affaire Jeremstar: Cardonna s'exprime et nie tout en bloc

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Affaire Jeremstar: Cardonna s'exprime et nie tout en bloc

Publié le 02/02/2018 à 12:43 - Mise à jour à 13:00
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Visé par deux plaintes dans le sillage de l'affaire Jeremstar, Pascal Cardonna a finalement décidé de sortir du silence. Dans un entretien accordé à "Libération" et publié ce vendredi, il est revenu sur les accusations le concernant.

Il continue à clamer son innocence. Accusé d'avoir utilisé Jeremstar pour avoir des relations sexuelles avec des adolescents, Pascal Cardonna a finalement décidé de sortir du silence. C'est lors d'un entretien accordé à Libération et publié ce vendredi 2 qu'il s'est exprimé, revenant sur les accusations le concernant. "Autant de calomnies, c’est terrifiant. Ça part dans tous les sens, c’est la cour de récré… Ma vie est dans la boue à présent, c’est horrible", a-t-il expliqué. Il a aussi révélé qu'il avait actuellement des problèmes de santé: "Je souffre de trois pathologies graves, j’ai une invalidité de 80 % et je suis en arrêt maladie jusqu’au 28 février". 

Visé par deux plaintes (l'une pour corruption de mineur et abus de faiblesse et l'autre pour viol sur mineur), l'ami de Jeremstar est ensuite revenu sur les déclarations d'Annoir, l'un des plaignants. Devant les enquêteurs, le jeune homme a affirmé avoir été drogué et s'être réveillé dans le lit de Pascal Cardonna lors d'une soirée organisée dans sa villa. "Il était en train de me faire une fellation. Je me suis défendu, je suis parti, en état de choc", avait-il déclaré.

Des accusations que réfute le cadre de France Bleu. "Il ne s’est rien passé entre Annoir et moi: le jour où il m’accuse de ce viol, j’étais dans un hôtel à Argelès et j’en ai la preuve. Ces jeunes veulent faire du buzz pour accroître leur notoriété. C’est toute la perversité des réseaux sociaux, c’est le tribunal 2.0", a-t-il déploré estimant que s'il n'était "pas le meilleur ami de Jeremstar", il ne serait "pas victime d’un tel acharnement".

Lire aussi: Affaire Jeremstar - une plainte pour "viol aggravé sur mineur" déposée contre Pascal Cardonna

Interrogé sur ces fameuses soirées organisées chez lui, le quinquagénaire s'est expliqué: "Ces jeunes viennent chez moi parce que je suis connu, parce qu’ils voient les snaps de Jerem. Ils se font chier tout seuls, avec leur téléphone portable, alors ça les fait rêver… Jeremstar, c’est leur idole. Et moi, je suis une star des réseaux sociaux", a-t-il déclaré confiant qu'il avait "parfois" eu "des relations sexuelles avec certains de ces jeunes, mais pas avec des mineurs".

A noter qu'il avait porté plainte pour diffamation et atteinte à la vie privée suite à ces accusations. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Dans un entretien à "Libération", Pascal Cardonna est revenu sur les accusations le concernant.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-