Affaire Kévin (Mourmelon): qui est Océane P. soupçonnée d'avoir commandité le meurtre?

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 07 juin 2018 - 17:36
Mis à jour le 08 juin 2018 - 11:46
Image
Oceane, la commanditaire présumée.
Crédits
©DR
Océane a-t-elle tout organisé pour pousser Adrien à tuer Kévin?
©DR
Océane P., 17 ans, a été mise en examen aux côtés d'Adrien qui a reconnu avoir poignardé à mort Kévin C. samedi 2 juin dans un parc de Mourmelon-le-Grand (Marne). Les gendarmes soupçonnent qu'une sordide manipulation orchestrée par l'adolescente serait à l'origine de ce fait divers, sur fond de triangle amoureux.

Un visage sage, de grandes lunettes surplombant un visage timide et un sourire discret. Et derrière cet air d'une adolescente normale en apparence, mais à la santé très fragile confie une source proche de l'affaire à France-Soir, les enquêteurs s'interrogent: Océane, 17 ans, a-t-elle commandité le meurtre de Kévin C. à Adrien, son soupirant?

Les enquêteurs se penchent sur ce scénario qui paraît à peine croyable de la part de cette adolescente scolarisée en classe de Première littéraire à Châlons-en-Champagne. Elle est la fille d'un militaire passé au premier régiment de cuirassiers de Saint-Wendel. Triste hasard dans cette zone de garnison, le père de la victime ainsi que le père d'Adrien, le jeune qui a reconnu les coups de couteau mortels, sont aussi des militaires.

D'après les premiers éléments connus, Océane, qui a grandi auprès de T. sa petite sœur deux ans plus jeune, avait quelques engagements associatifs auprès des handicapés mais ne semblait guère faire parler d'elle. Sa seule apparition dans les médias remonte à sa participation à l'initiative "Journaliste d'un jour" du Républicain lorrain.

©DR

Ce serait pourtant elle selon les suspicions des enquêteurs (et les aveux du meurtrier présumé) qui aurait mis sur place la machination trois ou quatre jours avant les faits (en l'occurrence un faux vol de sac à main alors qu'elle était en compagnie de Kévin C.) pour faire tuer le lycéen qu'elle fréquentait dans le cadre d'une relation intime régulière, mais pas ouvertement déclarée.

Voir aussi: Affaire Kévin - Mourmelon: une marche blanche en mémoire de l'adolescent

Ce serait, selon des confidences recueillies par France-Soir, pour mettre fin, de manière radicale, à sa relation avec Kévin C. qu'elle aurait demandé à Adrien de passer à l'acte. "Adrien était très amoureux d'elle et était jaloux de Kévin" nous confie une source qui confirme bien que la victime et la possible manipulatrice "n'étaient pas en couple. Elle le faisait tourner en rond". Un plan machiavélique, qui doit encore être confirmé par les enquêteurs.

Placé en détention provisoire après sa mise en examen, Océane nie les faits qui lui sont reprochés, même si elle a admis avoir rencontré Adrien une heure avant la mise à mort de Kévin C. Elle reste présumée innocente jusqu'à un éventuel procès.

À LIRE AUSSI

Image
Kévin Chavatte a été tué à coups de coups à Mourmelon.
Mourmelon: le meurtre de Kévin planifié par sa petite amie et Adrien P.?
Kévin C, 17 ans au moment des faits, a-t-il été assassiné par sa petite amie et l'ex de cette dernière? Des éléments laissent penser que l'agression du jeune homme aur...
06 juin 2018 - 19:11
Société
Image
Adrien P., est suspecté d'avoir tué Kévin C.
Mourmelon- Mort de Kevin: l'inquiétant profil d'Adrien P., le suspect
Un adolescent de 17 ans a avoué ce mercredi le meurtre de Kévin C. à Mourmelon (Marne) samedi. Adrien P., fan de jeux vidéo et d'armes à feu avait déjà fait preuve de ...
06 juin 2018 - 18:12
Société
Image
Roses blanches, fleurs blanches, obsèques
Affaire Kévin - Mourmelon: une marche blanche en mémoire de l'adolescent
La mairie de Mourmelon-le-Grand a décidé, en accord avec la famille, d'organiser une marche blanche en mémoire de Kévin C. Le jeune homme de 17 ans a été assassiné à c...
07 juin 2018 - 13:52
Société

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.