Affaire Kévin (Mourmelon): qui est Océane P. soupçonnée d'avoir commandité le meurtre?

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Affaire Kévin (Mourmelon): qui est Océane P. soupçonnée d'avoir commandité le meurtre?

Publié le 07/06/2018 à 15:36 - Mise à jour le 08/06/2018 à 09:46
©DR
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Océane P., 17 ans, a été mise en examen aux côtés d'Adrien qui a reconnu avoir poignardé à mort Kévin C. samedi 2 juin dans un parc de Mourmelon-le-Grand (Marne). Les gendarmes soupçonnent qu'une sordide manipulation orchestrée par l'adolescente serait à l'origine de ce fait divers, sur fond de triangle amoureux.

Un visage sage, de grandes lunettes surplombant un visage timide et un sourire discret. Et derrière cet air d'une adolescente normale en apparence, mais à la santé très fragile confie une source proche de l'affaire à France-Soir, les enquêteurs s'interrogent: Océane, 17 ans, a-t-elle commandité le meurtre de Kévin C. à Adrien, son soupirant?

Les enquêteurs se penchent sur ce scénario qui paraît à peine croyable de la part de cette adolescente scolarisée en classe de Première littéraire à Châlons-en-Champagne. Elle est la fille d'un militaire passé au premier régiment de cuirassiers de Saint-Wendel. Triste hasard dans cette zone de garnison, le père de la victime ainsi que le père d'Adrien, le jeune qui a reconnu les coups de couteau mortels, sont aussi des militaires.

D'après les premiers éléments connus, Océane, qui a grandi auprès de T. sa petite sœur deux ans plus jeune, avait quelques engagements associatifs auprès des handicapés mais ne semblait guère faire parler d'elle. Sa seule apparition dans les médias remonte à sa participation à l'initiative "Journaliste d'un jour" du Républicain lorrain.

©DR

Ce serait pourtant elle selon les suspicions des enquêteurs (et les aveux du meurtrier présumé) qui aurait mis sur place la machination trois ou quatre jours avant les faits (en l'occurrence un faux vol de sac à main alors qu'elle était en compagnie de Kévin C.) pour faire tuer le lycéen qu'elle fréquentait dans le cadre d'une relation intime régulière, mais pas ouvertement déclarée.

Voir aussi: Affaire Kévin - Mourmelon: une marche blanche en mémoire de l'adolescent

Ce serait, selon des confidences recueillies par France-Soir, pour mettre fin, de manière radicale, à sa relation avec Kévin C. qu'elle aurait demandé à Adrien de passer à l'acte. "Adrien était très amoureux d'elle et était jaloux de Kévin" nous confie une source qui confirme bien que la victime et la possible manipulatrice "n'étaient pas en couple. Elle le faisait tourner en rond". Un plan machiavélique, qui doit encore être confirmé par les enquêteurs.

Placé en détention provisoire après sa mise en examen, Océane nie les faits qui lui sont reprochés, même si elle a admis avoir rencontré Adrien une heure avant la mise à mort de Kévin C. Elle reste présumée innocente jusqu'à un éventuel procès.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Océane a-t-elle tout organisé pour pousser Adrien à tuer Kévin?

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-