Affaire Maëlys: il défend Nordahl Lelandais, il risque la prison ferme

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 20 mai 2018
Mis à jour le 20 mai 2018
Image
Magistrats et avocats se mobilisent vendredi avant la présentation du projet de réforme de la justice en Conseil des ministres prévue le 18 avril.
Crédits
© DAMIEN MEYER / AFP
L'homme qui avait défendu Nordahl Lelandais sur une publication Facebook risque dix mois de prison dont six avec sursis.
© DAMIEN MEYER / AFP
Un homme qui avait défendu Nordahl Lelandais, l'homme soupçonné d'avoir tué la petite Maëlys, en mars dernier sur Facebook. Le tribunal correctionnel de Sarreguemines, en Moselle, a requis dix mois de prison dont six avec sursis pour apologie publique de crime vendredi.

Le tribunal correctionnel de Sarreguemines, en Moselle, a requis dix mois de prison dont six avec sursis pour apologie publique de crime vendredi 18 contre un homme. En mars dernier il avait défendu Nordhal Lelandais, qui a avoué avoir tué la petite Maëlys, en expliquant notamment qu'il était "un grand homme".

Il avait tenu de tels propos sous une publication Facebook de la grande sœur de l'enfant, Colleen de Araujo.

"A voir sa gueule je me dis quel courage il a eu de s'amuser avec une gamine aussi moche. Un grand homme cet homme, moi je vous le dis il doit être admiré et respecté", avait-il notamment écrit en utilisant un pseudo.

A voir aussi: Mort de Maëlys - un homme insulte la fillette et félicite Nordahl

Le commentaire de l'homme âgé d'une trentaine d'années avait fait l'objet de nombreux signalements et l'office central de lutte contre la cybercriminalité de Pontoise avait été saisi de l'affaire.

Le suspect avait finalement été retrouvé grâce à son adresse email et avait été placé en garde à vue.

"Il dit qu'il n'avait pas de mauvaises intentions. Il a tenu ces propos sur un forum pour faire réagir les gens qui n'avaient pas réagi avec autant d'émoi à la mort d'un enfant maghrébin, assassiné dans les mêmes conditions", a expliqué le procureur Jean-Luc Jaeg, dont les propos ont été relatés par Europe 1.

Les parents de l'enfant disparue, dont le corps a été retrouvé en février dernier, étaient présents lors du procès. Le tribunal correctionnel de rendra son verdict le 22 juin prochain.

Nordahl Lelandais a quant à lui été mis en examen pour le meurtre de l'enfant de huit ans en novembre dernier. Il est aussi soupçonné d'un autre meurtre: celui du caporal Arthur Noyer en avril 2017. Pour ses deux meurtres, Nordahl Lelandais a indiqué qu'il s'agissait d'accidents.

À LIRE AUSSI

Image
La petite Maëlys de Araujo.
Mort de Maëlys: un homme insulte la fillette et félicite Nordahl
Un homme originaire de Sarreguemines (Moselle) a été arrêté mardi et fera bientôt face à la justice pour apologie publique de crime. En mars, il avait insulté la petit...
Publié le 19 avril 2018
Société
Image
Appel à témoins pour retrouver Maëlys, affichée le 28 août 2017 à Pont-de-Beauvoisin
Meurtre de Maëlys: ses proches continuent le combat sur Facebook
Nordahl Lelandais a reconnu le 14 février dernier avoir tué "accidentellement" la petite Maëlys, enlevée lors d'un mariage à Pont-de-Beauvoisin en Isère. Depuis, les p...
Publié le 15 mai 2018
Société
Image
Des gendarmes en Savoie le 14 février lors de fouilles pour retrouver les restes de la petite Maëlys, disparue en août 2017 et que Nordal Lelandais a avoué avoir tuée "accidentellement"
Nordahl Lelandais: de Maëlys à Lucie Roux, quels liens avec les disparus?
Mis en examen dans les affaires Maëlys et Arthur Noyer, Nordahl Lelandais aurait également croisé la route d'une autre disparue: Lucie Roux. Son nom est d'ailleurs cit...
Publié le 23 avril 2018
Société