Affaire Maelys: l'association Innocence en danger va déposer plainte contre la justice

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 28 janvier 2018 - 15:28
Image
La petite Maëlys de Araujo.
Crédits
©Capture d'écran
L'association Innocence en danger souhaite avoir accès au dossier d'instruction de l'affaire Maelys.
©Capture d'écran
L'association Innocence en danger a fait part vendredi de son intention de faire appel de la décision de justice qui lui interdit l'accès au dossier d'instruction de l'affaire Maelys. L'association de protection de l'enfance est pourtant partie civile dans cette affaire.

La disparition de la petite Maelys de Araujo, dans la nuit du 26 au 27 août dernier au Pont-de-Beauvoisin, continue de faire des remous au sein de la justice. L'association Innocence en danger, partie civile dans cette affaire, s'est vu refuser l'accès au dossier d'instruction. Elle a annoncé vendredi 26 son intention de faire appel de ce refus.

La décision a été prise sur avis du procureur de Grenoble, en consultation avec l'avocat de Nordahl Lelandais (principal suspect dans l'enquête sur la disparition de Maelys) et celui des parents de la petite. Un refus rare mais toutefois légal.

Lire aussi - Affaire Maëlys: de nouvelles recherches là où des ossements d'Arthur Noyer ont été découverts

"Ils ont reconnu que l'association était légitime dans sa constitution de partie civile mais pour autant qu'elle était trop médiatique. En clair, ils ont eu peur des fuites dans la presse. Or des fuites, il y en a depuis le début de cette affaire et ce n'est pas de mon fait!", a expliqué l'avocate de l'association à France Bleu Isère. La radio précise "L'association qui s'occupe, depuis 1999, de défendre les intérêts des enfants maltraités et victimes de toutes formes de violence, peut, de droit, se constituer partie civile dans cette affaire, puisque cela rentre dans ses compétences".

Et d'ajouter: "Les magistrats ne sont pas formés à faire face à ce genre d'affaire exceptionnelle. Moi, j'ai l'habitude. J'étais, par exemple, dans l'affaire Fiona, et dans bien d'autres. Il y a des demandes d'actes qui auraient dû être faites depuis longtemps". Le conseil d'Innocence en danger s'est demandé ce qui pouvait motiver ce refus: "Je ne veux m'opposer à personne, je veux juste aider à la manifestation de la vérité pour Maëlys. Pourquoi refuser cette main tendue?". L'appel sera déposé devant la chambre de l'instruction de la Cour d'Appel de Grenoble.

Cinq mois après la disparition de la petite fille, le principal suspect de l'enquête continue de nier son implication devant les enquêteurs, en dépit des éléments à charge qui pèsent sur son dossier. Nordahl Lelandais est aussi le principal suspect dans l'enquête sur le meurtre du caporal Arthur Noyer en avril 2017 à Chambéry. Il est mis en examen dans les deux affaires.

À LIRE AUSSI

Image
Le principal suspect dans l'affaire Maëlys, Nordahl Lelandais.
Nordahl Lelandais: la justice se penche désormais sur la disparition d'Adrien Fiorello
La justice cherche à reconstituer l'emploi du temps de Nordahl Lelandais dans l'enquête sur la disparition d'Adrien Fiorello en 2010 à Chambéry. Une enquête préliminai...
27 janvier 2018 - 15:34
Société
Image
Un plongeur de la gendarmerie à la recherche de traces de Maëlys, fillette de 9 ans disparue à Pont-
Affaire Maëlys: de nouvelles recherches là où des ossements d'Arthur Noyer ont été découverts
Les gendarmes ont entamé de nouvelles recherches pour retrouver le corps de la petite Maëlys, disparue en août dernier. Les militaires se sont concentrés sur la zone o...
26 janvier 2018 - 10:50
Société
Image
Appel à témoins pour retrouver Maëlys, affichée le 28 août 2017 à Pont-de-Beauvoisin
Disparition de Maëlys: 5 mois ont passé, Nordahl Lelandais toujours au centre des suspicions
Cela fera cinq mois que la petite Maëlys de Araujo a disparu sur le parking de la salle polyvalente de Pont-de-Beauvoisin (Isère). Si Nordahl Lelandais continue de cla...
23 janvier 2018 - 18:04
Société