Affaire Maëlys: le "regard noir de pervers" de Nordahl Lelandais sur la mère

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Affaire Maëlys: le "regard noir de pervers" de Nordahl Lelandais sur la mère

Publié le 28/09/2018 à 12:04 - Mise à jour à 12:12
©Capture d'écran
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

La mère de la petite Maëlys a publié un post sur son compte Facebook évoquant la reconstitution. Ayant croisé Nordahl Lelandais, elle décrit leur échange de regards qui s'est fait sans un mot.

Ils s'étaient croisés il y a plus d'un an, le 26 août 2017, lors du mariage à Pont-de-Beauvoisin. Et dans la nuit du 26 au 27, alors que la fête continuait encore, il a tué sa petite fille. Ils se sont revus lundi 24, en marge de la reconstitution du crime, pour la première fois depuis le début de l'affaire. Et si Nordahl Lelandais, qui a apporté des éléments nouveaux lors de la reconstitution, et Jennifer Cleyet Marrel ne s'étaient pas revus depuis la nuit mortelle, les deux n'ont pas échangé un mot.

Mais la mère de famille a tenu à publier sur son compte Facebook son témoignage de cette rencontre, dans un post où elle s'adresse à sa fille. "Il m'a défié de son regard noir de pervers en me fixant. Je n'ai pas baissé les yeux, j'étais en mode guerrière mon poussin", dit elle de l'ancien militaire qu'elle décrit comme étant "en laisse pour qu'il ne se sauve pas".

Contacté par Le Dauphiné Libéré, l'avocat de la famille de l'enfant confirme la rencontre et l'échange de regards tendu: "Il est vrai que le contexte était très lourd et que le dispositif de sécurité tendait à dissuader tout échange entre mes clients et le mis en cause. La mère de Maëlys me confie qu’il a soutenu son regard, crânement, lorsqu’il est apparu devant elle en début de reconstitution".

Voir aussi - Affaire Maëlys: pour le père, Nordahl Lelandais "cache encore la vérité"

Dans son message sur Facebook, la mère de l'enfant décrit le meurtrier de sa fille comme "un pédophile, un pervers, un manipulateur, un menteur, un monstre, un tueur qui a brisé déjà bien trop de familles en prison" souhaitant "qu'il reste à perpétuité dans sa prison en souffrant le plus possible".

Lors de la reconstitution, Nordahl Lelandais a indiqué avoir emmené la fillette dans une zone industrielle et commerciale déserte et aurait admis avoir frappé l'enfant à plusieurs reprises.

Lire aussi:

Mort de Maëlys: Nordahl Lelandais vers la reconnaissance du meurtre?

Interview du frère de Nordahl Lelandais: pourquoi le tueur se tait sur la mort de Maëlys

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La mère décrit son échange de regard avec Nordahl Lelandais.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-