Affaire Maëlys: les indices ont failli brûler dans l'incendie criminel de la gendarmerie de Grenoble

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Affaire Maëlys: les indices ont failli brûler dans l'incendie criminel de la gendarmerie de Grenoble

Publié le 22/09/2017 à 17:18 - Mise à jour à 17:31
© DENIS CHARLET / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

De nombreux scellés d'enquête en cours ont brûlé dans la nuit de mercredi à jeudi lors de l'incendie criminel de la gendarmerie de Grenoble. Les indices concernant les investigations sur l'enlèvement de la petite Maëlys ont échappé aux flammes.

Un incendie criminel s'est déclaré à la gendarmerie de Grenoble dans la nuit de mercredi 20 à jeudi 21, détruisant une cinquantaine de véhicules, mai aussi une partie de la cellule d'investigation. L'acte a été revendiquée sur une plateforme d'ultra gauche, avec des propos hostiles à la police.

Mais ces revendications a priori politiques ont également eu des conséquences sur des enquêtes en cours, et ont même failli réduire en cendres une partie des indices dans celle de la disparition de la petite Maëlys.

En effet les laboratoires des enquêtes criminelles se trouvaient à proximité directe des départs de feu et ont donc également été touchés. Il semble qu'ils ne s'agissaient pas de la cible des incendiaires, qui n'étaient peut-être même pas au courant de cette disposition des lieux. Toujours est-il que des scellés d'affaires en cours qui y étaient traités ont été détruits.

Ceux concernant la disparition de Maëlys, dépendante du parquet de Grenoble, ont cependant été épargnés selon le procureur. Une chance dans la mesure où les enquêteurs ne semblent pas crouler sous les indices dans ces investigations qui, après des semaines de recherches infructueuses et face à un suspect, Nordahl Lelandais, qui continue de clamer son innocence.

"Ce jeudi, à trois heures du matin, deuxième jour du procès de la voiture brûlée. Avons pénétré dans la caserne de gendarmerie Vigny-Musset. Avons incendié six fourgons d’intervention et deux camions de logistique (...). Cet acte s’inscrit dans une vague d’attaques de solidarité avec les personnes qui passent en procès ces jours-ci. (...) Quelle que soit l’issue du procès, on continuera à s’en prendre à la police et à la justice. Notre hostilité est un feu qui se propage", ont écrit les auteurs de la revendication. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'incendie qui visait des véhicules s'est propagé aux laboratoires des enquêtes.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-