Affaire Maëlys: nouvelle demande de remise en liberté de Nordahl Lelandais par son avocat

Affaire Maëlys: nouvelle demande de remise en liberté de Nordahl Lelandais par son avocat

Publié le 08/02/2018 à 12:33 - Mise à jour à 12:41
© JEAN-PIERRE CLATOT / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Le tribunal de Grenoble accueille ce jeudi matin Nordahl Lelandais, mis en examen pour l’enlèvement et le meurtre de la petite Maëlys. Le trentenaire de Domessin fait appel du refus de sa demande de mise en liberté.

L'avocat de Nordahl Lelandais persiste. Ce jeudi 8, Me Alain Jakubowicz et son client, principal suspect dans les affaires Maelys et Noyer, se sont présenté à une audience devant la chambre de l'instruction de la Cour d'appel de Grenoble (Isère). En effet, le conseil de l'ancien maître-chien a fait appel de la demande de remise en liberté de ce dernier, rejetée le 23 janvier dernier.

L’avocat de Nordahl Lelandais a demandé jeudi matin que l’audience de ce jour sur l'examen en appel de la remise en liberté de son client soit publique. Le président de la cour d'appel a cependant ordonné le huis clos dans cet examen.

Voir aussi - Affaire Maëlys: Nordahl Lelandais reste en prison, sa demande de remise en liberté refusée

Nordahl Lelandais "a pénétré à 11h07 dans la salle d’audience, barbe drue sombre bien taillée, pull en laine blanc qui lui donne une air plus mûr que sur les photos publiées dans la presse", a fait savoir un journaliste de France Bleu Isère présent au palais.

La défense du suspect continue à se reposer sur certaines inexactitudes ou vides de l'enquête. Que ce soit des témoignages (fluctuants) indiquant que la fillette était encore là lorsque Nordahl a quitté la soirée pendant 39 minutes (à 2h46 du matin) ou des explications apportées par l'homme qui peuvent, dans l'absolu, être crédibles (le lavage de la voiture correspondait à une vente vérifiée, la fillette est montée pour vérifier la présence de chiens dans l'Audi A3), le suspect apporte des réponses aux questions des enquêteurs.

Lire également - Affaire Maëlys/Noyer: Nordahl Lelandais a parlé selon son avocat

Enfin, la défense peut toujours compter sur un flou qui angoisse les familles autant qu'il empêche l'investigation d'éclaircir certains mystères: l'absence de corps, Maëlys n'ayant jamais été retrouvée malgré les fouilles colossales mises en œuvre depuis sa disparition ce soir d'été, en marge d'une fête de mariage.

Nordahl Lelandais est également mis en examen et écroué pour l'assassinat du caporal Arthur Noyer en avril dernier à Chambéry.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Alain Jakubowicz a demandé jeudi matin que l’audience de ce jour sur l'examen en appel de la remise en liberté de son client soit publique.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-