Affaires Maëlys/Noyer: Nordahl Lelandais retourne en prison après avis médical

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Affaires Maëlys/Noyer: Nordahl Lelandais retourne en prison après avis médical

Publié le 10/07/2018 à 19:24 - Mise à jour à 19:28
©Capture d'écran
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Détenu dans une unité psychiatrique depuis février, Nordahl Lelandais va retourner dans une prison "classique". Déjà transféré après des menaces de mort, le meurtrier présumé de Maëlys et d'Arthur Noyer bénéficiera d'un régime de détention particulier.

Après plusieurs mois passés dans une unité hospitalière spécialement aménagée (UHSA), Nordahl Lelandais va retrouver une prison "classique". Il bénéficiera cependant de conditions de détention particulières.

L'homme qui a reconnu son implication, tout en invoquant l'accident, dans la mort de la petite Maëlys de Araujo et dans celle d'Arthur Noyer avait en effet été placé dans un établissement psychiatrique au mois de février, juste après ses aveux concernant le meurtre de l'enfant. Un placement effectué à sa demande et "par précaution" alors qu'il avait des "crises d'angoisse", avait alors expliqué son avocat.

Selon Le Dauphiné libéré qui cite une source proche de l'enquête, une expertise médicale aurait conclu que Nordahl Lelandais ne présenterait pas de tendances suicidaires. Ses conditions de détention seront cependant adaptées, notamment au regard de la médiatisation des affaires au centre desquelles il se trouve.

Lire aussi: Nordahl Lelandais explique son silence et attaque la presse

Il sera donc placé à l'isolement des autres détenus du centre pénitentiaire de Saint-Quentin-Fallavier (Isère), et bénéficiera "d’une surveillance en adéquation avec son profil", selon le journal local.

Initialement incarcéré (en septembre dernier) à la à la maison d'arrêt de Varces-Allières-et-Risset, il y avait été transféré au bout de quelques jours seulement après avoir reçu des menaces de mort.

A l'issue d'une nouvelle audition le 3 juillet dernier, Nordahl Lelandais a également été mis en examen pour agression sexuelle sur mineur de moins de 15 ans, suspecté d'avoir abusé d'une cousine une semaine avant la soirée de mariage fatale à Maëlys.

Des suspicions qui ajoutent au profil déjà complexe du trentenaire d'éventuelles tendances pédophiles. Selon les expertises psychiatriques révélées par RTL, Nordahl Lelandais présenterait une "dangerosité criminologique extrême". Les experts n'ont à ce stade décerné "aucun trouble psychique au moment des faits, pas d'abolition ou même d'altération du discernement" qui pourrait atténuer sa responsabilité.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Nordahl Lelandais ne présenterait pas de tendances suicidaires.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-