Affaire Maëlys: pour le père, Nordahl Lelandais "cache encore la vérité"

Affaire Maëlys: pour le père, Nordahl Lelandais "cache encore la vérité"

Publié le 26/09/2018 à 14:45 - Mise à jour à 14:53
© PHILIPPE DESMAZES / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Selon le père de la petite Maëlys de Araujo, si Nordahl Lelandais a fait des aveux lundi soir lors de la reconstitution, il continue de cacher des éléments. Le mobile du crime notamment reste un mystère.

La reconstitution du meurtre de la petite Maëlys de Araujo lundi 24 au soir a permis de faire apparaître deux éléments nouveaux, selon les déclarations de Nordahl Lelandais. Primo, l'ancien militaire a emmené sa petite victime dans une zone industrielle et commerciale, déserte en pleine nuit, à Pont-de-Beauvoisin à quelques centaines de mètres de son domicile de Domessin. Secundo, selon des fuites dans la presse, celui qui a aussi reconnu le meurtre d'Arthur Noyer a admis avoir frappé à plusieurs reprises la petite Maëlys, reconnaissant donc que la thèse de la "gifle" unique ayant tué la petite fille par "accident" était fausse.

Une avancée pour les parents en recherche de la vérité sur les causes exactes de la mort de leur enfant? Pas exactement pour le père, présent avec son épouse lors de la reconstitution. Joachim de Araujo a estimé dans un message à BFMTV que la procédure s'est déroulé "comme il l'avait imaginée", c'est-à-dire "pleine de mensonges". Il considère que Nordahl "cache encore la vérité".

Voir aussi - Mort de Maëlys: Nordahl Lelandais vers la reconnaissance du meurtre?

Plusieurs éléments restent encore en suspens, malgré la reconstitution. Le premier d'entre eux? Le mobile du crime. Aucune atteinte sexuelle n'a été relevée sur le cadavre de l'enfant et le suspect nie toute agression de ce type. Pourquoi alors avoir tué l'enfant, qui plus est de plusieurs violents coups de poing? Autre détail troublant: Nordahl Lelandais est aussi mis en examen pour une atteinte sexuelle sur une petite cousine une semaine avant la tragique nuit du 26 au 27 août 2017. Il reste présumé innocent. Les parents n'ont donc pas encore accès à l'ensemble de la vérité qui leur permettrait de comprendre comment et pourquoi leur fille a été tuée en croisant la route de Nordahl Lelandais.

Lire aussi:

"Naissance d'un monstre": le livre sur Nordahl Lelandais autocensuré

Reconstitution du meurtre de Maëlys: Nordahl Lelandais a indiqué un nouveau lieu

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le père de Maëlys estime que le meurtrier de sa fille ne dit pas toute la vérité.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-