Affaire Sophie Le Tan: le sang de la jeune femme retrouvé sur les chaussures du suspect

Affaire Sophie Le Tan: le sang de la jeune femme retrouvé sur les chaussures du suspect

Publié le 06/05/2019 à 20:25 - Mise à jour à 20:35
© FREDERICK FLORIN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Selon une information du Parisien, des analyses scientifiques viennent d'apporter des résultats définitifs et d'être versées au dossier: elles confirment que le sang de la jeune femme a été retrouvé sur les chaussures de Jean-Marc Reiser. Les présences de sang sur un manche de scie et d'ADN le sol de l'appartement du suspect et sur une veste sont confirmées également. 

C’est sans doute une avancée majeure dans l’enquête sur la disparition de Sophie Le Tan à Schiltigheim dans le Bas-Rhin en septembre dernier. Comme le révèle Le Parisien, des résultats d’expertise scientifiques ont été versées au dossier. Et toutes sont particulièrement accablantes pour le suspect, Jean-Marc Reiser, actuellement en détention provisoire, et qui nie toute implication.

Des analyses viennent d’être rajoutées au dossier il y a trois jours selon le journal. Celles-ci mettent en évidence la présence de l'ADN de la jeune fille de 20 ans sur le sol de l’appartement, mais surtout sur les chaussures de Jean-Marc Reiser. De l'ADN a été retrouvée sur les poignets d’une veste saisie chez lui et, plus sordide, sur le manche d’une scie saisie dans la cave du suspect.

L’homme avait déjà été interrogé sur la présence de ces traces lors d’une audition en mars, mais les éléments n’étaient pas encore confirmés et donc versés au dossier. Les conclusions scientifiques sont dorénavant définitives.

Lire aussi - Disparition de Sophie Le Tan: l'étau se resserre autour du suspect

Sophie Le Tan avait disparu le 7 septembre 2018 alors que cette étudiante en troisième année de licence en économie-gestion devait visiter un appartement qu’elle avait repéré sur Le Bon Coin.

La police avait rapidement arrêté Jean-Marc Reiser, 58 ans, l’auteur de la petite annonce. Cet homme déjà condamné à 15 ans de prison en 2001 pour viols sur une auto-stoppeuse allemande et une ancienne maîtresse dans les années 1990. Le quinquagénaire a tout d’abord nié avoir rencontré la jeune femme puis a finalement admis que cette dernière est bien venue dans l’appartement, mais pour soigner une blessure à la main avant de repartir.

Le corps de Sophie Le Tan n’a jamais été retrouvé.

Voir aussi:

Sophie Le Tan: la demande de mise en liberté de Jean-Marc Reiser rejetée

Saint-Denis: un cadavre de femme portant des marques de strangulation retrouvé dans une cave

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le suspect nie toujours son implication dans la disparition de Sophie Le Tan.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-