Affaire Ramadan: Menacée et insultée, Henda Ayari porte plainte

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Affaire Ramadan: Menacée et insultée, Henda Ayari porte plainte

Publié le 22/11/2017 à 20:46 - Mise à jour à 20:56
©Heinrich-Böll-Stiftung/Flickr
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Après avoir porté plainte pour viol contre Tariq Ramadan, Henda Ayari en a déposé une autre contre X, visant les nombreux auteurs de commentaires sexistes, haineux et appelant au meurtre qu'elle subit depuis. Elle a également dénoncé mardi le rôle de l'islamologue dans ce torrent d'injures.

Henda Ayari, la première femme à a voir accusé publiquement Tariq Ramadan de viol a annoncé avoir porté plainte contre X, suite au déchaînement de haine qu'elle subit sur les réseaux sociaux. Elle a également accusé l'islamologue d'entretenir ces flots d'insultes.

"Les menaces et insultes je m'y attendais et je commence à m'y habituer mais au bout d'un moment il faut dire STOP!Une plainte sera déposée!", avait-elle prévenu sur Twitter le 7 novembre dernier.

Cela a été fait le 16 novembre, auprès de la brigade criminelle de Rouen, a-t-elle fait savoir au Parisien mardi 21.

Lire aussi: Affaire Ramadan - le témoignage glaçant d'une de ses victimes présumées

Depuis ses accusations contre Tariq Ramadan, Henda Ayari explique être la cible des injures et menaces les plus violentes, sexistes mais aussi "conspirationistes" de la part de ceux qui défendent l'islamologue et ne voient dans les accusations de l'ancienne salafiste qu'un complot "sioniste".

Il y a donc ceux qui la traitent quotidiennement de menteuse ou de "putain", félicite son ex-compagnon violent, ou dénonce une "salafiste talmudique en mission pour le Conseil représentatif des institutions juives (Crif)".

Lire aussi: Affaire Tariq Ramadan - la chute d'un guide voire d'un "gourou"

"J’ai l’impression d’être deux fois victime. Je ne m’attendais pas à autant de violence, d’acharnement. C’est déjà dur de dénoncer un viol, mais c’est encore plus dur de se faire traîner dans la boue derrière sur les réseaux sociaux", a déclaré Henda Ayari au Parisien. Et de dénoncer le rôle de Tariq Ramadan qui selon elle "relaie des fausses informations à (son) encontre sur les réseaux sociaux afin de motiver ses adeptes à (l)’attaquer sur les plans politiques".

Henda Ayari est actuellement sous protection policière. Son avocat rappelle par ailleurs que la menace de mort "matérialisée par un écrit, une image ou tout autre objet" est punissable de trois ans de prison (source legifrance).

Notons aussi que bien que la jurisprudence soit jeune en la matière, un simple retweet d'une menace ou d'une injure peut entraîner des sanctions pénales, à moins d'avoir clairement exprimé son opposition à ce message.

Lire aussi: Réseaux sociaux et contenus répréhensibles: que peut-on partager, liker, retweeter

En effet la loi prévoit que la publication directe ou par voie de reproduction d'une allégation ou imputation est punissable, même si elle est faite sous forme dubitative ou si elle vise une personne ou un corps non expressément nommés, mais dont l'identification est rendue possible par les termes des discours, cris, menaces, écrits ou imprimés, placards ou affiches incriminés.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Henda Ayari, qui a porté plainte pour viol contre Tariq Ramadan, est désormais visée par des menaces de mort.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-