Affaire Tariq Ramadan: la deuxième plaignante entendue, l'audition a duré 6 heures

Affaire Tariq Ramadan: la deuxième plaignante entendue, l'audition a duré 6 heures

Publié le 09/11/2017 à 14:52 - Mise à jour à 15:05
Mehdi Fedouach/Afp
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

La deuxième femme qui accuse Tariq Ramadan de viol a été entendue mercredi par les enquêteurs de la police judiciaire de Paris dans le cadre de l'enquête pour "viol, agression sexuelle, violences et menaces de mort" dont il fait l'objet. L'audition a duré 6 heures.

L'audition a duré 6 heures. La deuxième femme qui accuse Tariq Ramadan de viol a été entendue mercredi 8 par les enquêteurs de la police judiciaire de Paris  a fait savoir son avcoat, confirmant une information d'Europe 1. Devant eux et dans le cadre de l'enquête qui incrimine le théologien, la quadragénaire est revenue sur les faits qui se seraient déroulés en 2009 à Lyon à l'hôtel Hilton.

A en croire ses propos, elle échangeait depuis près d'un an avec l'islamologue suisse de 55 ans et cherchait auprès de lui des conseils. C'est en marge de l'une de ses conférences, lors de laquelle elle l'aurait vu pour la toute première fois, qu'il aurait abusé d'elle.

Il l'aurait fait monter dans sa suite et l'aurait violée plusieurs fois, lui aurait donné des coups à plusieurs endroits du corps (la poitrine, le visage, le ventre) et l'aurait traînée par les cheveux jusqu'à la salle de bains. Et pour prouver ses dires, la quadragénaire a fourni aux enquêteurs plusieurs documents et certificats médicaux de l'époque attestant des violences subies.

Et cette femme n'est pas la seule à avoir pris la parole dans la foulée de l'affaire Weinstein. Le 20 octobre dernier, une ancienne salafiste nommée Henda Ayari a accusé Tariq Ramadan de viol et d'agression sexuelle sur sa page Facebook. Une enquête a donc été ouverte par le parquet de Paris pour "viol, agression sexuelle, violences et menaces de mort". Puis, peu de temps après, la Tribune de Genève a publié un long article consacré à quatre de ses anciennes élèves du temps où il enseignait le français et la philosophie à Genève entre 1984 et 2004.

Et l'homme, visé par deux plaintes en France, a subi un nouveau revers. Trois d'entre elles, âgés respectivement de 15 et 18 ans, ont dit avoir cédé à "l'emprise psychologique" de leur professeur et avoir eu des relations sexuelles avec lui. Quant à la quatrième, âgé de 14 ans à l'époque, elle a évoqué le harcèlement auquel elle a dû faire face.

Ce jeudi 9 au micro de France Culture, la secrétaire d'Etat chargée de l'égalité entre les hommes et les femmes, Marlène Schiappa, a jugé "glaçants"  les récits des femmes qui accusent Tariq Ramadan de viol.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Dans le cadre de l'enquête sur Tariq Ramadan, la deuxième plaignante a été entendue par les enquêteurs.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-