Affaire Théo: le jeune homme est sorti de l'hôpital, il remercie ses soutiens sur Facebook (VIDEO)

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Affaire Théo: le jeune homme est sorti de l'hôpital, il remercie ses soutiens sur Facebook (VIDEO)

Publié le 17/02/2017 à 08:49 - Mise à jour à 08:53
©Capture d'écran Facebook
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Dans une vidéo postée jeudi soir sur Facebook, Théo a annoncé qu'il était sorti de l'hôpital, deux semaines après son interpellation musclée à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). Le jeune homme de 22 ans a tenu à donner de ses nouvelles mais aussi à remercier tous ses soutiens.

Deux semaines après son interpellation musclée, Théo est sorti de l'hôpital. Victime d'une fissure anale de 10 cm causée par la matraque d'un policier, le jeune homme de 22 ans a tenu à donner de ses nouvelles, remerciant au passage celles et ceux qui l'ont soutenu pendant sa convalescence. "Grâce à Dieu, je suis sorti sur mes deux jambes. J'étais rentré en fauteuil roulant, en très mauvais état", a-t-il commencé par dire dans une vidéo postée jeudi 16 sur Facebook. Et d'ajouter: "je suis très fatigué. La blessure n’est pas encore guérie. (…) Je devais rester encore dix jours mais je n’ai pas pu accepter car je ne sais pas si j’aurais réussi à tenir mentalement".

Entouré de sa mère et de l'une de ses sœurs, le jeune homme a ensuite adressé ses remerciements aux milliers de personnes de France et d'ailleurs qui lui ont envoyé des messages de soutien. "Dans toutes vos lettres que vous m'avez écrit, que ce soit sur Facebook, via les messages, via ma famille, via mes amis… Ça m'a fait un très très grand plaisir et ça m'a donné beaucoup de force", a-t-il affirmé promettant de répondre à tous les courriers lorsqu'il ira mieux.

Pour rappel, les faits se sont déroulés le 2 février dernier. Ce jour-là, le jeune homme de 22 ans avait fait l'objet d'une "interpellation musclée" par quatre policiers dans la cité des 3.000 à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), après un contrôle d'identité qui avait dégénéré. Depuis, quatre policiers ont été mis en examen dont un pour viol. 

Des manifestations ont également éclaté dans toute la France tandis que des dizaines d'artistes ont signé une tribune, dans Libération, dans laquelle ils ont dénoncé les violences policières suite à cette affaire. Parmi les signataires: les chanteurs Patrick Bruel, Hugues Auffray, les comédiens Josiane Balasko, Jean Benguigui et Mathilda May, le réalisateur Nils Tavernier, le directeur du festival d'Avignon Olivier Py ou encore l'humoriste Anne Roumanoff.

(Voir ci-dessous la vidéo postée par Théo): 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :


"Grâce à Dieu, je suis sorti sur mes deux jambes", a-t-il notamment déclaré.

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-