Affaire Valbuena: Karim Benzema clame son innocence et dénonce un "acharnement"

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Affaire Valbuena: Karim Benzema clame son innocence et dénonce un "acharnement"

Publié le 02/12/2015 à 20:58 - Mise à jour à 21:12
©Capture d'écran/TF1
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Karim Benzema est sorti de son silence sur l'affaire de la "sextape" de Mathieu Valbuena. Mis en examen, l'attaquant de l'Equipe de France s'est expliqué dans une interview accordée à TF1 diffusée lors du JT de 20h de ce mercredi. Il maintient n'avoir voulu qu'aider son coéquipier et non les maîtres-chanteurs.

Mis en examen pour "complicité de tentative de chantage" et "participation à une association de malfaiteurs", Karim Benzema a accordé une interview à TF1, diffusée ce mercredi durant le JT de 20 heures. Il y clame son innocence, niant avoir à quelque moment que ce soit voulu faire chanter Mathieu Valbuena grâce à une "sextape".

"C'est de l'acharnement. On m'accuse, on me traîne dans la boue comme si j'étais un criminel", a-t-il lâché, en référence à la pression médiatique mais aussi aux propos de Manuel Valls qui demandait la veille son exclusion de l'Equipe de France.

Loin de vouloir aider les maîtres-chanteurs de Mathieu Valbuena, il affirme avoir voulu lui rendre service lors d'un rassemblement de la sélection française à Clairefontaine: "j'entends qu'il y a une vidéo qui tourne sur lui. (...) Je lui ai dit que je pouvais l'aider car j'ai un ami qui est à Lyon (ou évolue Mathieu Valbuena, NDLR). (...) Je lui parle avec le cœur".

Cet ami d'enfance de Karim Benzema, connu des services de police, est soupçonné d'avoir été contacté par les maîtres-chanteurs. Cela afin de demander à Karim Benzema de faire pression sur son coéquipier.

"Quand j'entends que je lui ai fait du chantage, que je lui ai demandé de l'argent, ça me rend fou. Dieu merci je gagne bien ma vie", répond le joueur du Real Madrid. Quant aux déclarations de Mathieu Valbuena faisant part de l'insistance de l'attaquant, celui-ci rétorque: "au départ je pense qu'il ne pense pas à ça (du chantage de sa part, NDLR). Après il s'est fait retourner le cerveau".

Seul regret de Karim Benzema: avoir discuté de cette histoire avec son ami au téléphone dans des termes peu élogieux pour le jouer de l'Olympique lyonnais. Une conversation révélée par les écoutes téléphoniques. "La seule chose que je regrette c'est d'avoir pris ça à la rigolade avec mon ami au téléphone. Ça je m'en excuse". Et le footballeur de rappeler pour expliquer son langage: "dans une vestiaire, on ne se dit pas +mon cher+". Il déplore d'ailleurs que la justice, qui lui interdit de rencontrer les protagonistes de l'affaire, ne lui permette pas de faire ses excuses directement.

Alors que son avenir en Equipe de France semble compromis, Karim Benzema préfère envisager le meilleur: "je n'ai rien fait. (...) Je ne joue pas avec les caméras, j'espère que ça va bien se terminer. Qu'on retourne tous en Equipe de France".

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




"Quand j'entends que je lui (Mathieu Valbuena) ai fait du chantage, (...) ça me rend fou", a déclaré Karim Benzema.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-