Affrontements entre CRS et gilets jaunes: un homme finit le visage en sang (vidéo)

Affrontements entre CRS et gilets jaunes: un homme finit le visage en sang (vidéo)

Publié le 19/11/2018 à 14:56 - Mise à jour à 14:59
© SEBASTIEN SALOM GOMIS / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Plusieurs incidents (agressions racistes et homophobes) ont émaillé la mobilisation des gilets jaunes samedi. A Quimper, la manifestation a tourné à l'affrontement avec les CRS. Un manifestant a fini le visage en sang après avoir été victime d'un tir de gomme cogne.

Alors que les gilets jaunes avaient annoncé leur mouvement contestataire comme pacifiste, plusieurs incidents ont émaillé la mobilisation du samedi 17 novembre à travers toute la France.

Une manifestante a été tuée par une automobiliste à Pont-de-Beauvoisin (Savoie). Un policier a été percuté par une voiture à Grasse (Alpes-Maritimes). Une jeune femme musulmane a été contrainte de retirer son voile par des gilets jaunes à Saint-Quentin (Aisne).

D'autres incidents sont survenus sur plusieurs points de blocages: plus de 200 blessés ont ainsi été dénombrés.

A Quimper dans le Finistère, un homme a reçu un tir de gomme cogne et a fini le visage en sang. Attention, la vidéo dans le tweet ci-dessous peut heurter la sensibilité.

Lire aussi: nouveau rassemblement des gilets jaunes prévu à Paris le samedi 24 novembre

Boulevard Dupleix, la manifestation a dégénéré et certains gilets jaunes ont commencé à jeter des projectiles sur les CRS qui ont riposté avec des grenades lacrymogènes et des tirs de gomme cogne.

L'homme qui a été sérieusement blessé au visage était en train de ramasser quelque chose par terre quand il a reçu le projectile en caoutchouc dans sa joue droite.

Sur la vidéo, on le voit porter sa main à son visage qui dégouline de sang mais rester calme malgré tout. Alors que les manifestants autour de lui crient de panique ou de rage: "Oh tu l'as niq**! Il lui a visé la tête", hurle ainsi quelqu'un.

Selon Ouest-France, six policiers ont aussi été blessés dans ces incidents et au moins neuf personnes ont été placées en garde à vue.

Et aussi:

Bagarre au couteau entre gilets jaunes dans l'Eure: 3 blessés

Aisne: des gilets jaunes forcent une femme musulmane à retirer son voile

Gilets jaunes: un couple gay victime d'une agression homophobe sur un barrage

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un homme a été blessé par un tir de gomme cogne lors de la manifestation des gilets jaunes samedi à Quimper (Finistère).

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-