Agressée par un homme ivre aux jardins d'Eole et secourue par des migrants

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Agressée par un homme ivre aux jardins d'Eole et secourue par des migrants

Publié le 12/09/2018 à 15:57 - Mise à jour à 16:02
© Philippe HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

La gardienne des jardins d'Eole a été agressée mardi par un homme ivre. Plusieurs migrants qui se trouvaient là sont alors venus à son secours. Les forces de l'ordre ont dû intervenir pour mettre fin à la rixe qui s'en est suivie.

Les jardins d'Eole, situé dans le 18e arrondissement de Paris, sont malheureusement plus connus pour leurs problèmes de sécurité, notamment liés au trafic de drogue, ou aux campements sauvages qui apparaissent régulièrement à proximité que comme lieu de détente.

Une rixe impliquant une vingtaine de personnes y a eu lieu mardi 11 au soir. On pourra au moins se réjouir que la bagarre ait éclaté pour venir en aide à la victime d'une agression et qu'aucun blessé grave ne soit à déplorer. Ce sont en effet des migrants qui se trouvaient à proximité qui se sont portés au secours de la gardienne du parc.

Celle-ci avait été abordée par quatre hommes, dont un au moins était alors ivre, rapporte Le Parisien. Apparemment sans raison, cet individu s'en serait brusquement pris à elle. Les témoins de la scène sont alors intervenus et l'altercation a dégénéré en bagarre généralisée.

Voir: Affrontements à Calais d'un degré "jamais connu", 4 blessés graves

Il a fallu l'intervention des forces de l'ordre pour y mettre fin. La gardienne du parc a pu désigner son agresseur, lequel a été interpellé et placé en garde à vue après avoir été hospitalisé pour une blessure légère à la tête.

Présenté par les habitants du quartier comme un haut-lieu de la consommation de drogue, les jardins d'Eole avaient vu près de 2.000 migrants s'y installer en 2016 pendant plusieurs semaines avant d'être évacués par les autorités.

Lire aussi:

Un millier de migrants évacués de deux campements à Paris

Evacuation au cœur de Nantes d'un campement de 450 migrants

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Des migrants sont venues au secours de la femme agressée au jardin d'Eole.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-