Agression homophobe à Lille: un homme frappé et traité de "sale pédé"

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Agression homophobe à Lille: un homme frappé et traité de "sale pédé"

Publié le 01/08/2019 à 15:55 - Mise à jour à 16:05
© VALERY HACHE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un quadragénaire a été victime d'une violente agression homophobe dimanche 28 juillet au soir à Lille. Il a été roué de coups par plusieurs individus qui l'ont traité de "sale pédé" et lui ont aussi volé son téléphone portable avant de prendre la fuite.

Un homme d'une quarantaine d'années a été victime d'une agression homophobe dans un parc à Lille dimanche soir. Il marchait avec un ami au bord de la Deûle quand un groupe d'individus les ont abordés, leur demandant ce qu'ils faisaient là. L'un des agresseurs a commencé à dire "regarde c'est un pédé celui-là".

L'ami de la victime a pris la fuite et les suspects ont commencé à frapper le quadragénaire qui s'est retrouvé au sol après avoir reçu un coup au visage.

"Pendant que j’étais à terre, ils m’ont mis des coups de pied en me traitant de sale pédé", a-t-il témoigné auprès du site d'informations locales Lille Actu.

L'ami est revenu avec la police une fois les agresseurs partis, emportant le téléphone de la victime. Les forces de l'ordre ont cherché les suspects mais n'ont pas réussi à les rattraper. Les identifier sera compliqué car la zone ne disposait pas de caméras de vidéosurveillance.

Lire aussi: Hauts-de-Seine: Lyes Alouane victime d'une violente agression homophobe

Une enquête pour "vol avec violences en réunion à caractère homophobe". Le quadragénaire a été hospitalisé avec un léger traumatisme crânien, une déchirure musculaire et des contusions. Il est ressorti avec une ordonnance de cinq jours d'ITT (incapacité totale de travail).

Pour une agression à caractère homophobe entraînant une période d'ITT inférieure ou égale à huit jours, les auteurs des faits encourent jusqu'à trois ans de prison ferme et 45.000 euros d'amende.

Voir aussi:

Strasbourg: trois interpellations pour agression homophobe

Agression homophobe à Lyon, un lycéen de 16 ans interpellé

Victime d'une agression homophobe, la police l'accuse de "provocation"

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un homme a été victime d'une agression homophobe dimanche à Lille.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-