Agression sexuelle ou "gauloiserie"? Le baiser forcé d'un tennisman français à une journaliste déclenche la polémique

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Agression sexuelle ou "gauloiserie"? Le baiser forcé d'un tennisman français à une journaliste déclenche la polémique

Publié le 30/05/2017 à 16:31 - Mise à jour à 17:07
©Capture d'écran Eurosport
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Le jeune tennisman Maxime Hamou s'est livré à un dérapage en direct sur Eurosport lundi. Interrogé par la journaliste Maly Thomas, ce dernier l' a enlacé et a tenté de l'embrasser à plusieurs reprises sans son consentement.

Un dérapage en direct. Le jeune tennisman français Maxime Hamou a scandalisé par son comportement lors d'une interview, lundi 29, avec la journaliste d'Eurosport Maly Thomas. Alors que cette dernière tente de l'interroger sur sa récupération après sa défaite contre l'Equatorien Pablo Cuevas, le jeune homme tente une première fois d'embrasser de force la journaliste, l'attirant vers lui tandis qu'elle essaie de le repousser, visiblement très gênée.

"Je viens de finir ma récupération, les étirements et tout ça. Je vais rentrer chez moi me redoucher et manger au resto avec ma famille", répond le jeune sportif qui retient toujours la jeune femme et essaye de nouveau de lui embrasser la joue. "Décidément Maxime est très en forme", commente, très mal à l'aise, Maly Thomas.

La scène n'est pas terminée puisque le joueur retient la jeune journaliste plus fermement par le cou à la fin de l'interview avant d'avoir des mains baladeuses. La séquence n'a d'ailleurs pas particulièrement choqué les présentateurs et consultants d'Eurosport en plateau, s'amusant de la scène. "Ben voilà ça se passe bien", conclut finalement Henri Leconte...

Sur les réseaux sociaux, la scène a immédiatement été commentée par les internautes, la majorité s'insurgeant du comportement très déplacé du jeune homme.

L'ancienne ministre Cécile Duflot a également réagit à l'affaire, dénonçant la passivité des commentateurs devant la scène qui se déroulait devant eux.

Certains ont toutefois pensé que Maxime Hamou s'était plutôt comporté "en séducteur" et s'était simplement "pris un rateau".

Le ministère de la Justice rappelle qu'une agression sexuelle est "un acte à caractère sexuel sans pénétration commis sur la personne d’autrui, par violence, contrainte, menace ou surprise". Il peut s’agir par exemple de caresses ou d’attouchements de nature sexuelle.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Sur les réseaux sociaux, la scène a immédiatement été commentée par les internautes.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-