Ain: mort d'un enfant de 9 ans après un repas à la cantine

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Ain: mort d'un enfant de 9 ans après un repas à la cantine

Publié le 27/11/2014 à 18:13 - Mise à jour le 28/11/2014 à 12:30
©Durant Florence/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): AZ
-A +A

Un enfant de 9 ans est décédé ce jeudi peu après avoir pris son repas dans une cantine scolaire du Jujurieux (Ain). Inconscient et en arrêt cardiaque à l'arrivée des pompiers, le petit aurait été victime d'un choc allergique aigu.

Le drame s'est passé dans une école de Jujurieux, située à une trentaine de kilomètres au sud-est de Bourg-en-Bresse (Ain). Peu après avoir pris son repas dans une cantine scolaire, un enfant de 9 ans est décédé, ce jeudi, à la mi-journée.

Alertés pour un malaise, les pompiers n'ont pu sauver l'enfant, inconscient et en arrêt cardiaque à leur arrivée. Les pompiers évoquent une allergie. "On parle d'une allergie au départ, mais c'est sous réserve", ont-ils précisé. Selon un médecin urgentiste qui a pris en charge l'enfant, celui-ci a été "victime d'une crise d'asthme aiguë, due à un choc anaphylactique" (une réaction allergique exacerbée, NDLR). L'origine de cette crise n'est pas encore connue à ce stade.

L'élève, qui avait des antécédents asthmatiques, s'est plaint de ne pas se sentir bien en sortant de la cantine vers 13 heures. Il a été emmené dans une salle de classe où le personnel de l'école lui a administré plusieurs bouffées d'un bronchodilatateur contenu dans un kit de soin de l'enfant. Pour autant, la situation ne s'est guère améliorée. L'élève est devenu tout bleu et ne respirait plus. Le personnel de l'école lui a alors fait du bouche-à-bouche, ainsi qu'une injection d'adrénaline pour tenter de le réanimer, en vain.  Une enquête doit être ouverte pour déterminer les causes de la mort.

Si l'autopsie du corps confirme la piste d'une allergie d'origine alimentaire, l'enquête devra notamment préciser si la victime disposait d'un PAI (projet d'accueil individualisé). Il s'agit d'un document écrit qui permet,  à la demande des familles, d’autoriser la prise de médicaments au sein de l’école et de proposer tous les aménagements d’horaires nécessaires.

Selon le site internet de l'école de Jujurieux, les repas de la cantine sont préparés par la cuisine d'une résidence de personnes âgées voisine.

Auteur(s): AZ

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'enfant était inconscient et en arrêt cardiaque à l'arrivée des pompiers

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-